BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

28.09.16 | Astride N’Gouan : « On va dans la bonne direction »

Nouvelle joueuse cette saison du collectif de Laurent Bezeau, Astride N’Gouan (25 ans) apprend au fur et à mesure à s’intégrer dans l’équipe. La pivot du BBH, qui évoluait la saison dernière à Toulon Saint-Cyr, apprécie les progrès affichés dans le jeu par le groupe brestois mais ne se montre pas totalement satisfaite de ses prestations individuelles, bien décidée à hausser son niveau le plus rapidement possible.

« Astride, ce succès face à Dijon a dû faire du bien à l’équipe…
- Oui car on est en train d’essayer de trouver le meilleur équilibre. Notre première prestation à l’Arena contre Nice n’avait pas été fameuse. On avait donc à cœur de montrer un autre visage au public brestois. Cette victoire a fait du bien à tout le monde, joueuses et supporters.

- On sent qu’il y a du mieux dans le collectif…
- Oui mais c’est vrai qu’au début, ça nous faisait un peu drôle parce qu’on a dû changer beaucoup de choses et nous, les nouvelles, on a dû s’adapter. On avait un peu de mal mais là ça prend forme et on avance pas à pas. Il y a encore beaucoup de choses à travailler mais on va dans la bonne direction.

- Personnellement, comment juges-tu ton début de saison ?
- Un peu difficile. Je n’arrive pas encore à être au plus haut de ma forme pour apporter ce que je sais le mieux faire. J’espère y arriver le plus rapidement possible. Je voudrais par exemple utiliser davantage ma taille et ma force physique en attaque et en défense. Pour le moment, je n’arrive pas trop à trouver les bons timings avec les arrières. Je suis un peu perdu dans le jeu donc je dois très vite trouver les bonnes relations. Quand ce sera le cas, je pourrai plus facilement me recentrer moi-même. En tout cas, contre Dijon, ça m’a fait du bien de marquer quelques buts. Il faudrait maintenant que ça dure.

- Vendredi, c’est un déplacement à Nantes qui vous attend…
- Oui, on va jouer ce match à fond d’autant qu’on sait que derrière, on aura une petite trêve. Certaines filles vont partir en sélection mais ça ne posera aucun souci au niveau de leur prestation. On veut gagner ce match et ce sera quoi qu’il arrive un bon test pour nous. Ça va nous permettre de travailler et de stabiliser encore davantage notre jeu.

- Un petit mot sur les deux rencontres de Coupe d’Europe qui vous attendront après la trêve ?
- Aller en Russie, ça aurait été très compliqué sachant qu’on va 3 ou 4 jours après à Metz. On doit aborder ces deux matches sans se prendre la tête. Pour la récupération, c’est en tout cas forcément mieux de disputer l’aller et le retour chez nous ».


(crédits photos : O.Stephan et S.Costard/BBH)