BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

25.03.21 | Namizata Fofana passera pro à Paris

Membre du Centre de Formation du Brest Bretagne Handball depuis 2019, Namizata Fofana va s’engager pour les deux prochaines saisons avec Paris 92 où elle va parapher son premier contrat professionnel. À 21 ans, « Nami » va donc plonger dans le grand bain et dans sa région d’origine après avoir gravi de beaux échelons au sein de la structure brestoise. Le BBH lui souhaite toute la réussite possible pour la suite de sa carrière et son nouveau projet.


Namizata Fofana :

« J’ai eu une proposition de Paris qui est ma ville de cœur. Pour moi, c’était ça ou rien du tout. Je vais retrouver mon ancien quotidien, ma famille, mes amis… Je signe mon premier contrat professionnel, ce n’est pas rien. J’étais un peu surprise mais ça récompense ce que j’ai pu faire sur ces deux dernières saisons.

À Brest, la première année a été plutôt celle de la découverte. Le fait d’arriver dans un nouveau club, avec un cadre différent, c’était enrichissant mais en même temps super difficile. La deuxième année a davantage été celle de la progression, c’est là que j’ai le plus avancé dans ma tête, physiquement, dans mon jeu. J’étais davantage prête pour prendre conscience que j’étais dans un grand club et que c’était à moi de faire mieux.

Au BBH, j’ai eu l’occasion d’évoluer avec de grandes joueuses et de partager mon quotidien avec elles. Mes coéquipières m’ont toujours mise dans un bon environnement pour surmonter mes difficultés.
Je tenais à remercier toutes les filles, les entraîneurs, les préparateurs physiques, toutes les personnes qui m’ont accompagnée dans ma progression, qui m’ont épaulée, mes formateurs aussi avec Clément (Petit) qui m’a fait venir ici et Romain (Corre).

J’aime bien ce club de Brest et si l’occasion se présente à moi de revenir dans quelques années, pourquoi pas mais on ne peut jamais savoir de quoi sera fait l’avenir ».



Jean-Luc LE GALL (coordinateur sportif du BBH) :

« Depuis deux ans, on a vu une progression significative de Nami qui l’a conduite à être davantage qu’une sparring partner pour les professionnelles. C’est une fille qui a aujourd’hui sa place dans un collectif de Division 1 mais pour l’instant, on est déjà bien pourvus sur ce poste avec deux joueuses, Pauline Coatanéa et Alicia Toublanc, rompues à la Ligue des Champions.
On est très satisfaits de voir l’une des filles de notre Centre de Formation devenir professionnelle dans un club bien classé en Ligue Butagaz Énergie et qui devrait jouer la coupe d’Europe la saison prochaine. Ça montre la qualité du travail de notre structure. On a accompagné Nami pendant deux ans mais aujourd’hui son temps d’exposition n’est pas suffisant pour qu’elle puisse accélérer encore sa progression, ce sera donc intéressant pour nous de l’observer évoluer au plus haut niveau. On va garder un œil sur elle et il n’est pas du tout impossible qu’on lui propose plus tard de revenir chez nous ».