BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

25.01.17 | Les Brestoises ont fait le job

Au Palais des Sports d’Orléans, les filles du BBH ont assuré l’essentiel en allant glaner un huitième succès en LFH pour prendre la deuxième place au classement à l’issue de la phase aller. Privées de Marta Mangué (genou), Amandine Tissier (cheville) et Alice Durand (raisons familiales), les protégées de Laurent Bezeau ont fait la course en tête du début à la fin non sans connaître quelques frayeurs en deuxième période.

Tout juste revenues d’un long déplacement en Hongrie lundi soir, les brestoises sont remontées dans l’avion ce matin et ont pris la direction du Loiret. Les attendait sur place une formation de Fleury dans le dur et à la recherche d’une victoire en championnat depuis le 24 septembre. Privé de plusieurs joueuses, le BBH avait face à lui une équipe fleuryssoise devant également faire sans quelques éléments importants. Le début de match pouvait laisser penser que la soirée serait tranquille pour les Finistériennes (0-5, 8e) mais au courage, l’équipe locale, qui a mis neuf minutes pour inscrire son premier but, revenait ensuite titiller les Brestoises qui ne comptaient plus que trois longueurs d’avance au repos (13-16, 30e).

L’entame au retour des vestiaires redonnait de l’air au BBH (13-18, 32e) mais ce n’était pas forcément un grand soir en attaque. Après une période de disette de plus de dix minutes (entre la 39e et la 50e), Fleury recollait même à deux longueurs (19-21, 53e) et il fallait un dernier coup de reins des Brestoises pour s’assurer suffisamment d’avance et gérer la fin de partie (19-24, 57e). C’est au final une belle opération réalisée par le Brest Bretagne Handball qui, malgré les imperfections, aura mené toute la rencontre. La phase aller du championnat s’achève donc sur un bilan de huit victoires et deux défaites. Seules les Messines, tenues en échec à Nantes (22-22) auront fait mieux.
Pour les Brestoises, il d’agira maintenant de vite récupérer avant un rendez-vous encore primordial ce week-end en coupe d’Europe. En cas de succès sur les Hongroises de Fehervar (dimanche à 17 heures à l’Arena), elles pourraient ainsi déjà être qualifiées pour les quarts de finale de la Coupe EHF.

La réaction de Laurent Bezeau :
« On a gagné face à un adversaire qui a crânement joué sa chance et a été très valeureux. Fleury a évolué avec ses qualités et pour nous c’était difficile parce qu’il y avait un rapport de force compliqué. Il manquait pas mal de joueuses en face, notamment Paule Baudouin et la Russe Alena Ikhneva, l’équipe était très affaiblie. On a commencé en menant 5-0 et puis à partir de là on a commencé à lâcher et à faire n’importe quoi. Le plus important, c’est de gagner même quand on est mauvais. On fera le point plus tard, les matches s’enchaînent et on n’a pas le temps de réfléchir. Ce n’était pas brillant mais on a gagné parce qu’on a peut-être plus de banc et on a surtout profité des arrêts de gardiennes. J’étais inquiet parce qu’on aurait pu perdre ce match. En deuxième mi-temps, les Fleuryssoises ont quand même eu une balle pour revenir à un but. Mais ce qui m’embête le plus, c’est que j’ai tiré beaucoup sur certaines joueuses qui sont censées être cadres et j’ai peur qu’on en paye le prix dimanche ».

FLEURY – BREST : 22-24 (13-16)
FLEURY : Foggea (g.), Errin (g.), De Paula (8), Agathe (1), Ondono (1), Fofana, Chavez (1), Scheid ,Le Bihan (2), Rizo-Gomez (3), Guerrier (1), Vialatte (1), Daquin (1), Grimaud (3). Entraîneur : C. Cassan.
BREST : Darleux (g.), Dangueuger (g.), Geiger (3), Le Hir (4), Copy (4), N’Gouan (3), Pineau (2), Rassinoux, Iziquel, Prouvensier (3), Tizi-Sadki, Ntsama Akoa (3), Limal (1), Desgrolard (1). Entraîneur : L. Bezeau.


(crédit photos : O.Stephan/BBH)