BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

24.01.22 | Cléo Darleux, l'aventure continue !

Le Brest Bretagne Handball est heureux d’annoncer la prolongation de contrat de sa gardienne Cléopatre Darleux (32 ans). Récente championne olympique et vice-championne du Monde, elle a paraphé un nouveau bail de deux ans au BBH qui la mènera jusqu’en 2024.


Cléopatre Darleux : « L’impression d’avoir toujours été ici »

« Je suis à Brest depuis 2016 et forcément super contente de prolonger. Au final, j’ai l’impression d’avoir toujours été ici (rires). Ça fait du bien d’avoir de la stabilité. Je me sens bien au club donc il n’y avait pas de raison que je veuille aller voir ailleurs.
Pour les supporters, je pense aussi que c’est sympa d’avoir des joueuses à qui ils peuvent s’identifier, avec qui ils ont des relations privilégiées.
Je commence à avoir une certaine maturité de par mon âge, mon expérience, le vécu au club. Je me sens donc légitime pour transmettre des choses et c’est important que les filles qui arrivent au BBH comprennent notre identité et qu’on essaye de construire ensemble en respectant une ligne de conduite.
Ce nouveau contrat va m’emmener jusqu’en 2024 avec au bout les JO qui sont un objectif fort. Les deux années qui viennent seront importantes. Je commence à être plutôt sur la fin que sur le début et jusqu’aux Jeux de Paris, j’avais envie d’être dans les meilleures conditions. Brest réunissait tout ça ».





Pablo Morel (entraîneur) : « Un bon signal de conserver une gardienne de top niveau mondial »


« C’est un très bon signal de pouvoir conserver une gardienne de top niveau mondial comme Cléo. C’est une figure emblématique du club, elle y est présente depuis de nombreuses années. Elle continue à prouver qu’elle a un excellent niveau de performance et qu’elle peut continuer à porter l’équipe vers les ambitions qu’on a fixées. Cléo est une gardienne qui correspond aussi au projet de jeu qu’on est en train de mettre en place avec la volonté d’aller très vite vers l’avant. C’est une bonne chose qu’on puisse prolonger l’aventure avec elle pour disposer aussi d’un noyau d’historiques afin de transmettre les valeurs et les fonctionnements de ce club ».





Serge Bonnamour (manager sportif) : « Elle démontre aujourd’hui une sérénité »


« Deux années de plus, l’âge de la maturité. Cléo démontre aujourd’hui une sérénité, une plénitude dans ses approches autant humaines que sportives, ce qui nous fait penser qu’elle progresse encore.
Ce nouveau contrat qui pourrait être le dernier va l’emmener vers les JO de 2024 au meilleur de sa carrière et après…qui sait ?
La championne olympique, toujours aussi guerrière, Rebelle aussi toujours, reste, quand le bloc défensif est en place, l’une des armes principales du BBH par ses arrêts et ses relances chirurgicales qui nous enchantent. Alors Cléo, Bretonne à jamais ».