BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

23.08.17 | Le BBH finit par une victoire sur Chambray (32-29)

Le Brest Bretagne Handball a conclu sa campagne de matches amicaux par un succès sur Chambray (32-29) ce mercredi à Rennes. Invaincues en six rencontres (5 victoires et 1 nul), les Brestoises ont pu peaufiner leurs automatismes avec un effectif très renouvelé. Maintenant, place à la compétition dans une semaine à Nantes pour le lancement du championnat.


Laurent Bezeau : 
« J’ai apprécié la volonté des filles de vouloir gagner malgré toutes les rotations et ce que j’ai proposé en attaque et en défense. Elles veulent performer et c’est très important. Des filles comme Maud-Eva Copy ou Alicia Toublanc ont réédité leur match contre Fleury et c’est bien de voir que des joueuses commencent à comprendre certaines choses. J’espère que ça va durer. Les matches amicaux, ce n’est jamais facile parce que tu essayes des choses donc c’est vraiment aux joueuses de tenter d’être performantes pour pouvoir remporter la partie. On était aujourd’hui face à Chambray, un adversaire qui joue bien, qui est difficile et le restera. On a eu des hauts et des bas mais la volonté a été maintenue et ça m’a plu. Le bilan des matches amicaux ? J’en ai beaucoup plus appris sur les deux derniers contre Fleury et Chambray que sur l’ensemble des autres. Ce qui est bien, c’est qu’on n’en a pas perdu un et qu’on a mis notre nom sur un trophée, la Panthera Cup, et c’est toujours important. Ce qui est intéressant, c’est que j’ai pu solliciter toutes les filles. Quelques unes ont un peu moins joué mais elles ont toutes pu montrer ce qu’elles pouvaient apporter. Maintenant, le problème est qu’un match amical reste un match amical et comme on a un nouvel effectif, il y a malgré tout encore plein d’inconnus qui restent. Durant la semaine avant le début du championnat, il faut qu’on refasse du jus et qu’on continue à travailler parce qu’on n’est pas encore complètement en place. L’idée est qu’on arrive à affronter Nantes et Nice de la meilleure façon qu’il soit avant d’attaquer un rythme d’un match par semaine. Il sera toujours temps en septembre de voir ce qu’il faut continuer à bosser pour relever les défis qui nous attendent en octobre et en novembre ».