BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

21.09.16 | La première en LFH !

Cueillies à froid la semaine dernière pour leurs grands débuts en LFH, les Brestoises ont parfaitement redressé la tête en allant s’imposer 34-26 dans la salle de Celles-sur-Belle. Dans cette rencontre entre clubs promus, c’est durant la seconde mi-temps que les joueuses de Laurent Bezeau ont fait la différence et mis les locales à l’arrêt.

Au cœur d’un terrible enchaînement de 5 matches en 14 jours, la question était de savoir comment les filles du BBH allaient digérer le fatigant périple sur l’île de Madère le week-end dernier et ce long déplacement en car dans les Deux-Sèvres. Le premier élément de réponse a été apporté grâce à ce solide succès à Celles mais il restera un écueil à franchir samedi face à Dijon à l’Arena avant de revenir à un rythme plus « normal ». Ce mercredi soir, les Brestoises ont mis un peu plus d’une mi-temps pour prendre totalement la mesure de leurs adversaires. Malmenées durant le premier acte (6-9, 13e), elles ont atteint la pause sur un score de parité qui les condamnait à repartir de zéro (15-15, 30e). Toujours contenues à la 43e (22-22), les noires & blanches allaient impulser une grosse accélération qui laissait les Celloises sur place (29-23, 53e). Il n’y avait plus qu’à gérer cette avance pour savourer ce premier succès en LFH. Les yeux sont maintenant tournés vers le match de samedi face au CDB Dijon. Un rendez-vous à l’Arena qu’il ne faudra pas rater pour définitivement oublier le revers contre Nice en ouverture.

La réaction de Laurent Bezeau :
« À Celles-sur-Belle, c’était la grande fête, il y avait beaucoup de monde dans ce chaudron. Nos adversaires ont mis des valeurs et de l’engagement en début de match, elles étaient bien présentes. On est menés mais on arrive à revenir et après on a même la possibilité de repasser devant mais on a perdu un nombre incalculable de balles et raté beaucoup de tirs en première mi-temps. L’équipe se cherche encore, on n’est pas en place et surtout on s’est mis un peu dans la m…. en perdant contre Nice. Ça a mis du doute et quand tu doutes, tu joues trop vite, tu manques de sérénité. Les filles ont tenté des choses qu’elles ne tentent pas d’habitude ou alors qu’elles réussissent. Dans les vestiaires, on s’est dit les choses et j’ai ensuite un peu changé l’effectif. J’ai fait rentrer Allison et Melinda. On est restés crédibles en défense mais on a retrouvé de la sérénité en attaque et dans les montées de balle. Le jeu était plus construit et la profondeur de banc a fait qu’à un moment donné, on a pu s’imposer physiquement face à Celles qui n’avait pas de banc à cause de deux joueuses blessées. On est encore en convalescence donc ce serait bien qu’on aille chercher une victoire contre Dijon pour estomper tout ça. Certaines joueuses sont fatiguées, je le suis aussi. En ce moment, c’est un peu particulier entre le sportif et l’extrasportif. On va rentrer à 4 ou 5 heures du matin donc je ne sais pas dans quel état on va être pour samedi ».


(crédit photos : O.Stephan/BBH)