BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

19.05.17 | Un exploit, direction la finale !

Laurent Bezeau avait donc vu juste. Il y a une semaine, juste après le revers face à Issy Paris à l’Arena, l’entraîneur brestois s’était montré très confiant quant aux chances de ses protégées pour la deuxième manche. Il est vrai que les Brestoises, en ayant raté beaucoup en attaque, n’étaient venues mourir qu’à deux buts de leurs adversaires. Restait à évacuer la notion de « bête noire » que les Parisiennes commençaient à endosser après trois succès consécutifs sur les protégées des présidents Le Saint. 


« Rien à perdre », c’était donc le mot d’ordre des filles du BBH, gonflées à bloc avant ce match retour et idéalement entrées dans le match. Largement devant (1-6, 7e), elles faisaient parler leur défense et de l’autre côté du terrain, l’efficacité était au rendez-vous…y compris aux jets de 7 mètres, point noir à l’aller, avec un joli 4/4 pour commencer.

Arnaud Gandais, l’entraîneur isséen ne s’y trompait pas et voyait le danger arriver. Il demandait d’ailleurs son deuxième temps mort dès la 17e minute. Pas tracassées, les Brestoises poursuivaient leur œuvre et atteignaient la pause avec un écart conséquent de 7 buts (9-16, 30e). Avec beaucoup de sérénité et une défense toujours aussi performantes, les joueuses de Laurent Bezeau parvenaient à stabiliser l’écart au retour des vestiaires, et même mieux, puisqu’elles atteignaient la barre de +9 à la 37e minute sur une réalisation de Marion LImal (12-21).

Issy Paris avait beau tout tenté, y compris des attaques à 7, rien n’y faisait et c’est toujours de très loin qu’elles apercevaient des Brestoises qui engrangeaient à merveille devant le but de Solberg. La seule petite « alerte » intervenait seulement à 2’30 du terme quand IPH revenait à 5 longueurs (23-28, 58e). Pas suffisant pour inquiéter les Brestoises qui finissaient par un 3-0 du plus bel effet (23-31, score final).

Le promu BBH se retrouve donc en finale pour sa première saison en Division 1. Une énorme performance qui pourrait même finir en apothéose en cas de finale réussie face à Metz ou Besançon (l’adversaire sera connu samedi soir).

La réaction de Laurent Bezeau :
« Ce n’est pas le match parfait mais il y a eu une véritable prise de conscience des éléments pour gagner et surtout une synergie trouvée entre toutes les joueuses pour aller chercher cette perf’ parce que c’est un véritable exploit. Ça s’est joué sur la prise de conscience à la fin du match aller tout de suite dans le vestiaire. Les filles se sont dit que c’était possible donc à partir de là, elles ont mis les éléments qu’il fallait pour aller chercher ça pendant la semaine. Durant ce match, il y a eu beaucoup d’engagement, de détermination, des perfs individuelles et de l’expérience. On s’est appuyés sur nos points forts. L’efficacité en attaque a été la conséquence de tout ça. La gardienne Solberg nous a posé moins de problèmes parce qu’on l’avait étudiée et surtout on avait de la confiance. Je ne suis pas surpris par la capacité de révolte des filles parce qu’il y a de grandes championnes dans cette équipe et elles n’avaient pas envie de mourir comme ça. Cela faisait trois matches qu’on perdait contre Issy mais sur les deux derniers, on avait le sentiment qu’on n’avait pas mis ce qu’il fallait. Avant la finale, il va d’abord falloir récupérer et soigner les blessures. On va se mettre au travail, on a un peu de temps pour ça la semaine prochaine. Ce qui est certain, c’est que les filles voudront faire le meilleur résultat possible ».

ISSY PARIS – BREST : 23-31 (9-16)
ISSY PARIS : Solberg (g.), Garba (g.), C. Lassource (4), S. Oftedal (4), Camara, Zalewski (3), Tegstedt (2), H. Oftedal (2), Niakaté (3), Abbingh (1), Wibe (2), D. Lassource, Deba (2). Entraîneur : A. Gandais.
BREST : Darleux (g.), Dangueuger (g.), Toublanc (3), Tissier (1), Geiger (2), Durand (1), Le Hir (2), Copy, N’Gouan, Pineau (4), Prouvensier (2), Ntsama Akoa (5), Limal (2), Mangué (9). Entraîneur : L. Bezeau.


(crédit photos : O.Stephan/BBH)