BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

14.05.17 | Laurent Bezeau prolonge jusqu’en 2021

Club jeune créé en 2012, le Brest Bretagne Handball vit son aventure en accéléré depuis cinq ans et passe un cap à chaque saison. Mais pour se pérenniser au plus haut niveau, rien de tel qu’un peu de stabilité. Dans cette optique, la prolongation de contrat que vient de signer Laurent Bezeau - et qui le lie au BBH jusqu’en 2021 – va permettre au club de poursuivre sa construction dans la sérénité. À la tête d’une formation vice-championne de France pour sa première saison en LFH, le coach brestois apprécie la confiance placée en lui par ses présidents, Gérard et Denis Le Saint.

Alors que le Brest Bretagne Handball vient de conclure son premier exercice en LFH par une place prometteuse de vice-champion de France, la volonté est maintenant de s’inscrire dans la durée et de s’installer lors des prochaines saisons dans le haut de la hiérarchie française. En prolongeant de trois ans le contrat de leur entraîneur Laurent Bezeau, les présidents Le Saint ont envoyé un signal fort. « Ça va me permettre de m’inscrire dans le temps pour faire aboutir un projet, confirme l’intéressé. Ça me renvoie de la confiance par rapport à ça et ça m’engage aussi pour aller le plus haut possible. Par rapport aux joueuses, cette prolongation leur démontre qu’il y a une recherche de stabilité et qu’on n’est pas sur un « one shot ». On est sur une démarche construite dans le temps avec une réelle vision ».

Pour un club qui depuis sa création en 2012 vit tout en accéléré et a sans cesse amélioré son classement, les ambitions ne peuvent qu’être élevées et c’est bien le challenge qui a été fixé par Gérard et Denis Le Saint. « Leur objectif est forcément de jouer les premiers rôles de manière régulière sur le plan hexagonal, ça va de soi, poursuit Laurent Bezeau. Surtout, ils veulent qu’on réussisse à faire des parcours en Ligue des Champions qui soient les plus aboutis possibles. Alors dans un premier temps, il faudra apprendre puis essayer de comprendre comment passer des tours dans cette compétition ». À ce titre, Le BBH, qualifié pour la Coupe EHF, a déposé un dossier de candidature pour obtenir une wild card en Ligue des Champions et aura peut-être l’occasion dès la saison prochaine de toucher du doigt ce qui se fait de mieux sur le plan continental (réponse de l’EHF attendue à la fin du mois).

Depuis plusieurs années, le BBH ne voit pas que ses résultats progresser, il a aussi solidifié ses structures et s’appuie sur un vrai projet crédible au niveau économique commercial. Cette croissance réfléchie lui a permis de développer ses ressources humaines, tant au niveau administratif que sportif avec l’embauche de cadres professionnels pour assurer le processus de formation de la joueuse. Laurent Bezeau, outre son poste d’entraîneur de l’équipe-première, aura lui toujours une vision globale sur le terrain. « Les présidents ont la volonté que je sois le tuteur du secteur sportif, rappelle-t-il, mais ils veulent aussi engager un coordinateur qui soit pour moi un facilitateur et me permette de gérer au mieux les aspects sportifs en me détachant de tout ce qui se passe autour. Ma fonction première reste d’assurer la gestion et le management de l’équipe-première pour l’emmener aux objectifs demandés et avoir un œil avisé sur le projet global, notamment quant à la volonté de faire émerger des joueuses bretonnes au plus haut niveau ».

Laurent Bezeau, au BBH depuis 2013, ne cache en tout cas pas sa joie de voir l’aventure se prolonger dans un environnement qui lui correspond. « Je suis très satisfait d’être revenu ici dans le sens où dans ma vie personnelle, j’avais besoin de stabilité même si ce n’est pas vraiment synonyme de ma fonction, conclut-t-il. Ici, je travaille avec des gens que j’apprécie, dans un cadre que j’aime, au cœur d’un projet crédible sur les plans financier et humain ». Ce sera donc encore le cas jusqu’en 2021 !


(crédit photos : O.Stephan/BBH)