BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

13.10.21 | Ana Maria Gavric joker médical !

Le Brest Bretagne Handball est en mesure d’annoncer la signature d’Ana Maria Gavric (27 ans) jusqu’à la fin de la saison. L’arrière gauche croate arrive du Lokomotiva Zagreb en tant que joker médical de Djina Jaukovic, victime d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou il y a un mois.

Le Brest Bretagne Handball compte officiellement un nouvel élément dans son effectif professionnel. Ana Maria Gavric a en effet paraphé un contrat jusqu’à la fin de la saison avec le BBH en qualité de joker médical de Djina Jaukovic. Cette dernière, qui sera opérée la semaine prochaine, souffre d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou depuis la rencontre contre Mérignac le 15 septembre.

Elle sera donc remplacée dans le groupe jusqu’à la fin de la saison par l’arrière gauche croate Ana Maria Gavric (27 ans).
Elle arrive du club du Lokomotiva Zagreb, actuel leader du championnat croate devant Podravka, futur adversaire du BBH en Ligue des Champions samedi.
Avec ce club, Ana Maria avait atteint la finale de la Coupe Européenne en mai dernier.

Elle viendra apporter une solution supplémentaire à Pablo Morel au cœur d’un effectif déjà durement touché par les blessures

Bienvenue Ana Maria !

Ana Maria GAVRIC
Croate
Arrière gauche
1,80m
27 ans
Née le 28 juillet 1994 à Bjelovar (Croatie)


Pablo Morel (entraîneur du BBH) : « On va lui simplifier son adaptation »

« On cherchait une arrière capable de mettre du shoot de loin et de défendre au poste 3. On voulait également bien sûr une fille en mesure d’évoluer en Ligue des Champions au niveau administratif. Ana Maria est une joueuse de 27 ans, qui a un peu d’expérience et a toujours été dans les groupes élargis de la Croatie sur les équipes jeunes et juniors. Elle nous a été conseillée par Marko Ivanovic (assistant de Laurent Bezeau la saison dernière), qui a une vraie connaissance des joueuses des Balkans, on fait confiance à nos réseaux.
Pour l’intégration d’une joueuse à ce moment de l’année, c’est particulier même si on a l’impression d’être tôt dans la saison. On a quand même déjà fait 7 semaines de prépa et 7 matches.
On va avoir peu de temps d’entraînement donc il faudra être capable de l’accompagner en dehors des matches et des séances pour lui expliquer le projet de jeu. On va lui simplifier son adaptation en lui demandant peu au début, des choses précises en attaque ou en défense. Il faut que sa porte d’entrée soit claire pour ne pas la perdre et que ça prenne trop de temps. Au fur et à mesure des affinités qui vont se créer, on élargira les missions.
On est ravis de l’accueillir, ça va amener un peu de nouveauté, ça va nous sortir de notre routine et créer une émulation. Numériquement aussi c’est important parce qu’à ce rythme-là on allait mettre en danger les autres filles. Et puis sur ce qu’on commence à comprendre des échanges qu’on a avec elle, ça semble être une personne agréable et motivée de venir à Brest et qui apportera, j’en suis certain, aussi en dehors du terrain ».


Ana Maria Gavric : « Un autre challenge pour moi »

« Ana Maria, quel est ton premier sentiment en signant à Brest ?
- Je me sens heureuse et excitée. C’est un grand pas dans ma carrière et une chose incroyable de signer à Brest.

- Pourquoi as-tu accepté de rejoindre le BBH ?
- Brest est un club au top en France et dans le handball mondial. Je pense que je ne peux qu’y progresser et gagner en expérience. Ce club joue la Ligue des Champions et ça représente aussi un autre challenge pour moi.

- Que pourras-tu apporter au BBH ?
- Je suis une bonne joueuse d’équipe et j’espère que je pourrai aider mes coéquipières en attaque avec mes qualités au tir et à la passe.

 - Que penses-tu du championnat français ?
- C’est l’un des meilleurs au monde avec beaucoup d’excellents clubs et de très fortes joueuses. Je suis sûre que chaque match sera difficile et j’ai hâte de me confronter à tout ça.


- Que représentera pour toi le fait de jouer la Ligue des Champions ?
- C’est le niveau le plus haut dans le handball et je suis très excitée et heureuse d’avoir l’opportunité de jouer dans une compétition aussi relevée.

- As-tu un mot pour les supporters brestois ?
- J’espère que je pourrai répondre aux attentes. J’ai hâte d’arriver à Brest et de jouer pour eux ».