BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

11.11.20 | Un plan sans accroc

Comme face à Saint-Amand une semaine auparavant, le Brest Bretagne Handball a parfaitement négocié sa rencontre contre Toulon Saint-Cyr en mettant très rapidement la tête sous l’eau à son adversaire (36-20). La victoire sereine dans le Var a permis à tout le monde de participer et de prendre du plaisir malgré le huis clos au Palais des Sports. La première étape de la semaine passée, direction la Croatie maintenant pour les Rebelles qui passeront la journée de jeudi dans les transports avec d’affronter samedi Podravka Koprivnica en Ligue des Champions.

Ça avait beau ne pas être la première fois, il est toujours aussi compliqué de se plonger dans un match au cœur d’un huis clos total et même malgré la présence des caméras de Sport en France. Cela rajoute certainement du mérite à la prestation des Rebelles qui ont croqué dans la partie face à Toulon comme elles l’avaient fait une semaine auparavant face à Saint-Amand. Il faut le reconnaître, cette équipe a développé avec le temps un appétit qui fait plaisir à voir. Même avec un rapport de force déséquilibré, aucun ballon n’a ainsi été négligé par des Brestoises qui ont su faire rimer performance et sourire. « Oui, il y a quelque temps, ce genre de match, on l’aurait sans doute gagné moins largement et on aurait été satisfaits, reconnaissait Laurent Bezeau. Là, on se rend compte qu’on commence à avoir un esprit de haut niveau, à s’imprégner d’une culture qui nous pousse à ne rien laisser de côté, et je trouve cela très intéressant ».

La satisfaction du coach brestois trouvait ses racines dans la manière dont ses protégées ont su prendre à bras le corps l’opposition avec les Varoises, se mettant rapidement à l’abri (4-12, 16e), et dans l’esprit collectif qu’elles ont affiché durant une heure, chaque joueuse de champ trouvant au moins une fois le chemin du but. Et quand ça rigole comme cela, il est bien difficile de leur résister. « En début de match, on s’est accrochés pendant une dizaine de minutes mais c’est compliqué contre une machine comme ça face à nous, avouait le coach du TSCV, Laurent Puigségur. On a essayé de limiter les dégâts mais ce n’était pas simple, j’avais pas mal de blessées ».

Le matelas confectionné par les Finistériennes à la pause (10-18) pouvait permettre de voir venir mais le départ canon des Rebelles dès la reprise rassurait ceux qui pouvaient penser que le BBH s’endormirait sur ses lauriers (11-22, 34e). Décidées à prendre tout ce qu’elles pouvaient de cette rencontre, les Brestoises dans leur intégralité profitaient de la belle soirée pour faire tourner leurs statistiques et prendre du plaisir. « Je trouve vraiment que les filles ont écouté et répondu aux attentes qu’on avait fixées, pouvait se féliciter Laurent Bezeau. J’ai aimé la manière dont on a joué ce match en considérant chaque ballon comme un défi, ce qui nous a permis de ressortir de la partie contents. Ce plaisir, on l’a vu à la fin, il a pu être véhiculé et franchement il n’y a rien à jeter, c’est très positif ».

Voilà donc la première marche de la semaine franchie pour des Rebelles qui ne repasseront pas par la case Brest avant leur match de Ligue des Champions samedi en Croatie. Après une journée dans les aéroports entre Marseille, Paris, Amsterdam et Zagreb, elles arriveront jeudi soir sur place. « Il valait donc mieux faire le match qu’on a fait à Toulon ce soir avant ce déplacement dantesque, concluait Laurent Bezeau. C’est toujours mieux avec un succès net parce que les filles vont un peu oublier la fatigue ». Et toujours avec le sourire !

TOULON SAINT-CYR – BREST : 20-36 (10-18)
TOULON SAINT-CYR : Schlink (g.), Callegher (g.), Poissenot (3), Rozemalen (3), Kramer (2), Berger Wierzba, N’Diaye, Dupuis (5), Bulleux (2), Crevel, Julien, Abdourahim (2), Benezeth (3), Schirmer. Entraîneur : L. Puigségur.
BREST : Toft (g.), Darleux (g.), Mauny (5), Toublanc (3), Gros (6), Gulldén (2), Lassource (3), Niakaté (4), Catani (1), Pop-Lazic (6), Foppa (2), Jaukovic (2), Coatanéa (1), Jarrige (1). Entraîneur : L. Bezeau.


(crédit photos : Bertrand Delhomme / LFH)