BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

01.02.17 | Coup d'arrêt

Arrivé très diminué sur la Côte d’Azur, le BBH a subi une deuxième défaite cette saison face à l’OGC Nice. L’effectif, fatigué par la répétition des matches durant le mois de janvier, a dû mettre les deux genoux à terre face aux Niçoises. Après trois mois d’invincibilité, c’est un petit coup d’arrêt pour les Brestoises qui devront encore faire le dos rond pendant quelques rencontres avant de récupérer toutes leurs forces vives.

Marta Mangué, Alice Durand, Amandine Tissier, Marion Limal… La liste des absentes s’allonge de semaine en semaine et si le BBH avait jusqu’à présent toujours réussi à s’en sortir, il a cette fois craqué dans la salle de l’OGC Nice. Le tant redouté mois de janvier aura donc connu un triste épilogue…le1er février. Si la victoire avait été compliquée à valider il y a une semaine à Fleury, les Brestoises ont cette fois vu les Azuréennes s’échapper dès le début de la partie (5-1, 8e) et n’ont jamais su repasser devant leurs adversaires, recollant au mieux à -2 durant la deuxième période (16-14, 43e ; 18-16, 51e). Sans réussite sur la base arrière et face à un défi physique trop important, les filles du BBH n’ont pas pu donner le même coup de collier que dimanche dernier pour revenir sur Nice. Il faudra donc très vite récupérer dans les jours qui viennent car la victoire sera impérative dimanche face à Leipzig en vue d’une qualification pour les quarts de finale de la Coupe EHF.

La réaction de Laurent Bezeau :
« On ne marque que 17 buts, c’est compliqué de gagner un match comme cela. On n’a jamais eu la capacité à relever le défi physique. Il nous manque beaucoup de joueuses et les autres sont cramées. On a commencé le match en étant menés 5-1 et on n’a pas réussi à installer notre jeu durant la rencontre. Nice a pu compter sur une très bonne gardienne de but et nous a imposé un défi physique qu’on n’a pas été capables de relever. C’est très compliqué en ce moment. Je suis aussi très inquiet pour dimanche contre Leipzig puisqu’aucune joueuse de la base arrière ne va revenir, on va juste récupérer Alice Durand. On est dans la m…. pour attaquer, dans la m… pour défendre. Et on ne peut pas en sortir pour le moment puisqu’on n’a pas de nouvelles joueuses. La seule solution est que le temps passe pour que je récupère les filles mais ça risque de durer encore un mois et demi ».

NICE – BREST : 22-17 (13-9)
NICE : Sako (g.), Colic (g.), Prudhomme (3), François (2), Blonbou (2), Knustdottir, Schumacher (6), Lachaud (1), Nicollet (3), Palsdottir (5), Martel, Plotton. Entraîneur : M. Kolev.
BREST : Darleux (g.), Dangueuger (g.), Toublanc, Geiger, Le Hir, Copy (7), N’Gouan (1), Pineau (4), Rassinoux (1), Iziquel, Prouvensier, Tizi-Sadki (3), Ntsama Akoa, Desgrolard (1). Entraîneur : L. Bezeau.


(crédit photos : O.Stephan/BBH)