><

BREST Bretagne Handball : le club de hand ball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

31.08.18 | Gérard Le Saint : « Développer l’interactivité avec le public »

Avant cette première rencontre de la saison à domicile face à la JDA Dijon, Gérard Le Saint fait le point sur les avancées structurelles du club et ses ambitions pour 2018/2019. La volonté nette du président du BBH est de partager le maximum d’émotions avec les supporters de l’Arena.

« Gérard, c’est enfin le début de saison. Le mot d’ordre cette année est encore de faire mieux ?
- Oui, c’est toujours le même principe chez nous. Après deux finales perdues, l’objectif avoué du club est aujourd’hui de décrocher le titre suprême en France.

- Pour cela, de nouvelles joueuses de très grand talent ont rejoint une équipe déjà très performante…
- Exactement et l’idée est aussi de créer une vitrine. Brest est excentré pour tout le monde donc si l’on veut mettre les projecteurs sur le club, on doit avoir des joueuses de haut niveau et internationales. C’est ce qu’on a réalisé avec les signatures de Bella Gulldén et Ana Gros.

- Il y a également des compétences ajoutées dans le staff…
- Il y avait la volonté d’étoffer de la part de Jean-Luc (Le Gall) et Laurent (Bezeau) mais aussi de joueuses qui étaient demandeuses d’être mieux entourées et préparées. La saison est très longue donc on veut mettre tous les atouts de notre côté.

- Le BBH va encore avoir la chance de disputer la Ligue des Champions. L’expérience de l’année dernière a été riche en enseignements ?
- Oui, on apprend toujours et ça va encore être le cas cette année. On aura comme objectif de faire mieux et on devrait y arriver vu qu’on avait tout perdu la saison passée. La Ligue des Champions, c’est ce qui se fait de mieux dans le hand féminin donc c’est vraiment une chance pour le club d’y être et pour les supporters également. On doit se faire notre place là-dedans et mettre chaque année de nouveaux ingrédients pour aller le plus loin possible.

- On attend encore de grosses affluences à l’Arena ?
- Tous les ans, ça progresse aussi dans ce secteur. On aura davantage de partenaires et d’abonnés grand public. On va donc améliorer encore une fois le taux de remplissage. Il y aura toujours des animations et cette année on pourra en plus profiter du cube au plafond de l’Arena pour des animations à l’américaine. À nous d’appréhender cette machine maintenant. Je veux aussi développer l’interactivité avec le public. On va ainsi créer un personnage qui va animer les rencontres avec la volonté de toujours plus de liant ».