BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

27.02.18 | Roch Bedos : « En préparation pour les play-downs »

L’entraîneur havrais n’est pas surpris par la saison que réalisent ses filles, promues en LFH. Avec pour objectif le maintien, il a déjà lancé la préparation pour les play-downs à l’issue desquels il veut absolument rester en vie. BBH - Le Havre, c'est mercredi à 20h30 à l'Arena.

« Que pensez-vous de votre actuel classement, 11e de LFH ?
- On fait un championnat en dents de scie. On a été capables de jouer des beaux matches en en tirant des résultats positifs mais on a eu du mal à les enchaîner. Je pense qu’on a surtout manqué le coche à domicile contre Dijon (défaite 29-22) puis sur certaines rencontres comme le déplacement à Chambray (défaite 23-22) ou chez nous contre Fleury (défaite 26-23). On a manqué de régularité malgré de bonnes prestations. Aujourd’hui, on est en totale préparation pour la deuxième partie, les play-downs. Il faut absolument se servir des derniers matches de championnat pour entrer de la meilleure des manières dans le sprint final.

- Cette saison de promu se déroule-t-elle comme vous l’aviez imaginée ?
- On savait que ça allait être compliqué à plusieurs titres. La première saison est toujours difficile. On avait conscience qu’avec un effectif limité en nombre, il ne fallait pas que nous ayons beaucoup de blessures, ce qui est le cas actuellement. On souffre d’inexpérience aussi. On a fait preuve de beaucoup de fougue sur certains matches, ce qui nous a permis de pouvoir nous hisser au niveau de nos adversaires mais sur d’autres on a affiché de la naïveté. Nous apprenons et il faut le faire vite. Pour nous, le plus important est le maintien et on savait qu’on aurait de fortes chances de disputer les play-downs.

- Vous dites que vous préparez déjà les play-downs. Mais de quelle manière ?
- La première des choses est de récupérer tout notre effectif. On a encore des filles qui sont en phase de retour ou en réathlétisation. On s’est mis aussi dans une autre optique après la défaite contre Dijon qui a scellé nos derniers espoirs de top 8. On doit réajuster notre projet pour être prêt pour l’échéance.

- Quels sont les aspects qui vous rendent optimistes ?
- On a vu la semaine dernière contre Issy Paris un match très courageux de notre part avec pourtant un effectif limité. On est en capacité de pouvoir relever la tête après quelques déconvenues. Il suffit pour cela de récupérer tout le monde et d’insuffler de la confiance qui nous fait parfois défaut. Quand tout cela sera au rendez-vous, on aura les capacités à remplir notre objectif.

- Face à Brest, quel sera votre mot d’ordre ?
- C’est très simple, il n’y aura absolument pas de pression sur ce match-là. On va continuer à travailler, développer un état d’esprit plus conquérant et entreprendre surtout. On n’a aucune crainte du résultat donc on doit juste rester cohérents dans ce qu’on réalise ».


(crédit photos : gede-de-le-havre.blogspot.fr et Bruno Belbouche)