BREST Bretagne Handball : le club de hand ball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

26.07.17 | Premier point presse de la saison

Revenues de leur stage à Valloire en fin de semaine dernière, les Brestoises ont repris l’entraînement à l’Arena depuis lundi. C’est ce mercredi matin qu’a eu lieu le premier point presse de la saison. Laurent Bezeau, l’entraîneur du Brest Bretagne Handball, et Astride N’Gouan, la nouvelle capitaine se sont donc présentés devant les médias.


Laurent Bezeau : « Des objectifs forcément ambitieux »

LES OBJECTIFS
« Aujourd’hui, il faut nous laisser le temps de nous resituer, de nous préparer pour ensuite installer des objectifs. Ils seront forcément ambitieux parce qu’on a envie de faire encore mieux que la saison passée. On va voir ça avec les présidents et ne pas oublier qu’il faut aussi prendre du plaisir en vivant des moments importants. De toute façon, quand on est dans le sport de haut niveau, on veut le maximum de réussite possible ».

LE RECRUTEMENT
« Le BBH est dans une progression très rapide, on se doit de se donner les moyens d’être toujours meilleurs, c’est une logique qu’on se fixe : faire toujours mieux demain. Le recrutement a été effectué de manière logique pour répondre à des ambitions et l’intégration des nouvelles va se faire de la meilleure des façons possibles. Les affinités et les complémentarités doivent encore se faire mais je suis optimiste quand je vois l’état d’esprit ».

UN CHANGEMENT DE DIMENSION ?
« Je ne veux pas faire injure aux joueuses qui nous ont quittés et c’est le terrain qui nous dira si on a changé de dimension ou pas. On va participer à la Ligue des Champions et il faudra être à la hauteur de tout ça. On ne se met pas non plus trop de pression parce qu’on est arrivés tellement vite à ce niveau-là… En revanche, ça nous donne un levier de motivation supplémentaire, on a envie de faire de beaux matches contre des adversaires formidables ».

UN EFFECTIF ETOFFÉ
« Nous disposons de 18 professionnelles et très peu de clubs ont cette possibilité. On a essayé d’apprendre de nos échecs. On s’est rendus compte qu’en jouant un match tous les trois jours, il fallait un effectif important pour relever tous les défis ».

Astride N’Gouan : « Contente et fière d’être la capitaine »

LE STAGE À VALLOIRE
« Le stage nous a permis de mieux nous connaître avec notamment des activités très physiques. C’était vraiment très intéressant. Pour les nouvelles, c’est toujours difficile, encore plus quand il y a la barrière de la langue. Ce stage nous a apporté beaucoup de choses ».

LE STATUT DE CAPITAINE
« Je suis très contente et fière d’être la capitaine de cette équipe parce qu’on a la chance d’avoir de très bonnes joueuses avec un état d’esprit au top ».

LA CONCURRENCE DANS L’ÉQUIPE
« C’est davantage de la complémentarité que de la concurrence. À chaque poste il y en a et c’est très important parce qu’on aura plusieurs compétitions et on aura besoin de tout le monde ».