BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

22.10.16 | Les Brestoises étaient à l’heure

Sur les ailes d’un début de partie canon, les Brestoises ont écarté une deuxième fois en deux jours les Russes de Volgograd et décroché leur billet pour le 3e tour de la Coupe EHF. Après trois semaines sans match, elles ont ainsi parfaitement négocié un virage délicat face à un gros club européen. Le mot d’ordre est maintenant la récupération puisqu’une semaine dantesque s’annonce déjà avec un déplacement à Metz mercredi et la réception d’Issy Paris samedi.

Les amateurs de suspense auront certainement perdu leur soirée mais on ne trouvera pas grand monde dans la famille du BBH pour s’en plaindre. Déjà victorieuses vendredi d’une rencontre « à l’extérieur » (25-29), les Brestoises ont remis ça avec une détermination et une efficacité létales dès les premiers instants de la rencontre. Après un petit quart d’heure de jeu, elles avaient ainsi plié l’affaire en menant 8-1 (14e). « C’était le début de match parfait pour se qualifier, confirmait sans problème Laurent Bezeau. Je comptais l’écart en prenant en compte celui de la veille mais il fallait quand même faire attention jusqu’au bout de la première mi-temps parce qu’on avait déjà vu des renversements de situation, je pense notamment à Chambray l’année dernière ».

Cette fois, pas de frayeur pour le technicien qui pouvait apprécier la solidité des barbelés brestois et les exploits d’une Cléo Darleux diabolique dans son but (12 arrêts avant la pause). « Tout est lié, poursuivait-il. Cléo s’est montrée imperméable et a aussi été bien aidée par notre défense ».

De son côté, s’il soulignait le différentiel d’expérience entre son jeune effectif et celui du BBH, le coach russe Victor Ryabykh avançait avec humour une autre raison pour expliquer la performance de ses adversaires : « C’était certainement pour faire un joli cadeau d’anniversaire à leur entraîneur que les Brestoises étaient deux fois plus motivées ! »

Clin d’œil sympathique mais peut-être pas si éloigné que ça de la réalité. Car la satisfaction de Laurent Bezeau, qui fêtait donc son 48e anniversaire, était bien visible à l’issue de débats minutieusement préparés : « Quand beaucoup de gens allaient se coucher hier, j’ai travaillé très tard sur la vidéo avec mon adjoint Romain Corre. Il a fait un travail d’analyse remarquable pour apporter le maximum d’infos aux joueuses à l’entraînement ce matin ».

Restait tout de même à négocier l’aspect physique. Et là aussi, un succès, le déroulé du match aidant forcément à multiplier les rotations. En effet, déjà largement devant au repos (16-8), les Brestoises allaient pousser l’écart maximal à 10 unités (19-9, 34e) avant un réveil remarqué de l’artilleuse Suslova (21-16, 41e). Pas suffisant pour inquiéter une formation qui goûtera donc à un tour supplémentaire de Coupe EHF.

« On a des rêves et des envies pour notre première participation à cette compétition, reconnaissait Laurent Bezeau. On voudrait atteindre les matches de poule au mois de janvier mais on sait que plus ça avance, plus ça va devenir compliqué. On vient d’éliminer un gros d’Europe, même s’il était rajeuni, et on va tomber sur du encore plus lourd au tour suivant. On veut en tout cas prendre de l’expérience dans cette coupe d’Europe ». Et sûrement aussi engranger une confiance qu’il faudra déjà afficher la semaine prochaine face à deux adversaires de tout premier ordre : Metz et Issy Paris.
Une autre paire de manches…


BREST – VOLGOGRAD : 31-26 (16-8)
BREST : Darleux (g.), Dangueuger (g.), Toublanc (2), Tissier, Geiger (1), Durand, Copy (5), N’Gouan (2), Pineau (2), Le Bellec, Prouvensier (1), Tizi Sadki (1), Ntsama Akoa (9), Limal (2), Desgrolard, Mangué (6). Entraîneur : L. Bezeau.
VOLGOGRAD : Titovskaia (g.), Anoshkina (g.), Fanina (1), Frolova, Golikova (1), Avdekova, Suslova (8), Vedekhina (2), Belikova (1), Markova (2), Ganicheva (2), Petrova, Chopikyan, Skorobogatchenko (1), Vernigorova (5), Makina (3). Entraîneur : V. Ryabykh.


(crédit photos : O.Stephan/BBH)