BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

21.10.18 | Elle est là la première !

L’histoire retiendra que c’est en Suède que le Brest Bretagne Handball aura décroché son premier succès en Ligue des Champions. À leur neuvième tentative donc, les Brestoises ont dominé leur adversaire, Sävehof (39-27), et par la même occasion fait un très grand pas vers le Main Round, objectif annoncé du club pour cette saison. Pour cela, il faudra battre ces mêmes Suédoises dans deux semaines à la Brest Arena. C’est en tout cas une bonne chose de faite pour le BBH qui continue à avancer après une petite période de doute ponctuée de deux nuls et une défaite.

Soulagement ou bonheur, les cœurs balançaient dans le camp brestois après les débats. Le Brest Bretagne Handball venait de remporter le premier succès de sa très jeune histoire en Ligue des Champions et ce n’était pas rien, une nouvelle vraie marche de franchie dans la construction du club. « C’est un bonheur, une grande joie de gagner ce match qu’on était censés remporter », lâchait rapidement Laurent Bezeau. « Je suis trop contente, c’est historique pour le club », appuyait Pauline Coatanéa avec un sourire jusqu’aux oreilles. Il faut dire que le BBH était entré depuis quelque temps dans la frustration avec ce premier succès qui les fuyait depuis huit rencontres. Le point pris la semaine passée face à Rostov était un bon début, cette victoire contre Sävehof la juste suite.

Pour en arriver là, il a fallu dominer un match spécial, que tous les observateurs avaient déjà donné aux Brestoises avant même la rencontre. « C’était un contexte très particulier en effet, confirmait le coach brestois. Il n’y avait pas beaucoup de supporters, la salle était belle mais assez froide. Et puis le rythme n’a pas été propice au beau jeu. On a eu du mal à se mettre en route, à monter en intensité. Il y avait peut-être un peu de pression ».

Pourtant, les Rebelles avaient parfaitement entamé la partie en prenant d’entrée les devants (1-4, 5e) mais les Suédoises allaient ensuite parvenir à les faire entrer dans une mélasse. Si les Brestoises réussissaient sans problème à trouver la mire, elles n’étaient pas aussi efficaces de l’autre côté du terrain. « Oui, on avait bien débuté, mis de l’impact mais elles nous ont ensuite endormies, expliquait Pauline Coatanéa. Elles nous ont accrochées et surpris à certains moment mais on a ensuite su mettre un coup d’accélérateur ».

Avec +3 à la mi-temps (16-19), il n’y avait pas que des satisfactions dans les rangs bretons. « Ce qui n’allait pas, c’était un ensemble de choses mais c’était surtout l’intensité et le rythme, détaillait Laurent Bezeau. On avait marqué 19 buts mais le rythme n’était pas bon. En défense, on se mettait dans leur circulation de balle, on subissait, on ne les perturbait pas. La rentrée de Marta nous a en tout cas fait du bien, elle a su mettre toute la grinta qu’on lui connaît ».

L’arrière espagnole était en effet dans un excellent jour et avait pris dès la première période le relais d’une Ana Gros encore vorace (8 buts chacune). Et avec quelques réglages donc, l’écart allait enfin décoller progressivement après le repos. Un premier passage à +6 (23-29, 45e) puis ensuite une belle efficacité du trio Mangué-Gros-Coatanéa clôturaient définitivement les débats. « J’avais dit aux filles que c’était l’équipe la plus faible des trois de la poule mais malgré tout elle représentait un handball nordique qui ne nous avait jamais vraiment réussi, concluait Laurent Bezeau. Maintenant, si on bat Sävehof au prochain match à l’Arena, on sera qualifiés pour le Main Round. Ensuite on verra si on peut ramener quelques points avec nous. Ce soir, c’était surtout la victoire qui comptait. On était dans une période de doute avec deux nuls et une défaite, on avait un peu l’impression de ne pas maîtriser tout le temps les scénarios ».
On l’a donc compris, ce succès fait du bien à tous les niveaux à un BBH désormais bien lancé vers le premier objectif de sa saison. On y croit !

SÂVEHOF – BREST : 27-39 (16-19)
SÄVEHOF : Mouratidou (g.), Kroon Anderson (g.), Ekenman-Fernis (3), Lindvall-Haggren (2), Krönell (1), Forsberg (3), Karlsson, Örtorp, Lundbäck (1), Hallagard (5), Petterson (2), Dano (3), Mellegard (4), Lundstedt, Ahlm (1), Olsson (2). Entraîneur : R. Overby.
BREST : Idéhn (g.), Quiniou (g.), Mauny (4), Toublanc, Tissier (3), Gros (8), Pineau (1), Copy, Prouvensier (2), Pop-Lazic (6), Stoiljkovic, Foppa (2), Manach-Le Calvé, Coatanéa (4), Limal (1), Mangué (8). Entraîneur : L. Bezeau.


(crédit photos : Tommy Holl)