BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

20.08.18 | Un de chute pour le BBH

Pour leur deuxième match organisé à l’occasion de leur stage en Allemagne, les Brestoises étaient opposées aux locales de Metzingen et ont à cette occasion connu la première défaite de leur préparation. Dans une partie accrochée jusqu’au bout, elles ont terminé à une petite longueur de leurs adversaires (27-26).

Au lendemain d’une large victoire contre les Hongroises de Debrecen, les filles de Laurent Bezeau se voyaient cette fois proposer le club allemand de Metzingen, cinquième du dernier championnat national. Pour cette rencontre, Laurent Bezeau avait choisi de se passer de Cléopatre Darleux et Allison Pineau alors que Maud-Eva Copy est toujours en reprise.
Les premières minutes voyaient une lutte acharnée entre les deux formations, Amega répondant du tac au tac à Sladjana Pop-Lazic (5-5, 11e ; 8-8, 19e ; 10-10, 25e). C’est lors des cinq dernières minutes du premier acte que les Allemandes allaient se détacher, profitant d’une désorganisation brestoise pour infliger un 5-0 qui les portait à 14-10 aux citrons.

Pas paniquées, les Brestoises s’employaient ensuite à revenir sur Metzingen et parvenaient à le faire petit à petit sous les coups de boutoir de Constance Mauny et Ana Gros (20-20, 46e) et la bonne rentrée d'Agathe Quiniou dans les cages. Un nouveau match commençait alors avec un autre mano a mano (22-22, 49e ; 25-25, 56e). Malheureusement, un manque de réussite sur la fin et des décisions arbitrales originales empêchaient les Brestoises de repasser devant.
C’est donc la première défaite concédée par cette cuvée 2018/2019 (avec malgré tout la victoire au tournoi de Metzingen) avant la toute dernière répétition vendredi prochain face à Chambray (à Rennes).

Laurent Bezeau :
« D’abord il faut saluer le match de Metzingen qui a été très motivé et a su défendre avec beaucoup d’agressivité. Elles avaient peut-être peur de prendre une fessée après notre match contre Debrecen la veille. On doit donc souligner l’envie et la volonté de cette équipe.
De notre côté, il y a trois choses importantes à signaler. En premier, j’avais choisi de laisser des joueuses au repos parce qu’il y a des états de forme à gérer. Ensuite, quand on a un arbitrage qui siffle comme ça, c’est très compliqué dès le départ. Enfin, on doit essayer de ne pas prendre trop de buts parce que ça va être difficile d’en mettre 30 ou 40 à chaque match. Certains aspects défensifs n’ont pas fonctionné et Cléopatre nous a terriblement manqué.
J’avais dit hier qu’il nous manquait peut-être un match vraiment très difficile. On en avait eu un compliqué contre Nantes où ça avait bataillé fort. Contre Metzingen, ça a aussi été le cas même si c’est dommage de ne pas avoir réussi à gagner à la fin. J’ai le sentiment que c’était plutôt compliqué avec notre état de forme, cet arbitrage et l’absence de Cléo.
Il est encore trop tôt pour savoir si ce stage en Allemagne a été une bonne expérience. Ce que je vois, c’est que l’équipe est en mouvement, en construction et j’espère qu’elle est en ordre de marche pour bien fonctionner très vite. J’ai l’impression qu’on travaille bien, que les filles sont concentrées par les objectifs. Mais la préparation commence à être longue, je vois aussi de la fatigue et on a passé beaucoup de temps ailleurs qu’à Brest. Ce match contre Metzingen fait en tout cas du bien parce qu’après la large victoire contre Debrecen, ça nous ramène à la réalité ».

METZINGEN – BREST : 27-26 (14-10)
BREST : Quiniou (g.), Idéhn (g.), Mauny (5), Manach-Le Calvé, Stoiljkovic (1), Limal, Gulldén (2), Tissier (3), Hrvatin, Gros (6), Mangué (1), Coatanéa (1), Affreingue, Derrien, Pop-Lazic (7).


(crédit photos : Gunar Fritzsche)