BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

15.04.17 | Sur de bonnes bases

Le Brest Bretagne Handball s’est montré sérieux lors du quart de finale aller face à Fleury (24-30). Au Palais des Sports d’Orléans, les Brestoises se sont appuyées sur une première mi-temps bien ficelée pour faire la course en tête durant toute la partie. La révolte des Panthères du Loiret a mis un peu de pression sur les Rebelles en seconde période mais une fin de rencontre mieux gérée leur a permis de conserver un avantage raisonnable avant la revanche samedi prochain à Brest.

On connaît l’importance des quarts de finale pour les équipes de haut de tableau. Favorites à ce stade, elles peuvent transformer en un rien de temps une saison régulière prometteuse en un dénouement cauchemardesque. Attention à la marche donc ! Au lendemain des revers de Nice à Nantes et surtout d’Issy Paris à Besançon, le BBH a parfaitement négocié son virage à lui, sur le terrain du Fleury Loiret HB. Avec un avantage de +6 avant le retour à l’Arena, le travail a été bien fait même s’il imposera tout de même de la vigilance.

« Ce n’est surtout pas une avance confortable, tempérait d’ailleurs le perfectionniste Laurent Bezeau. Il y a quand même la satisfaction d’avoir gagné parce que Fleury est une équipe qui joue bien et peut embêter du monde. Après la première période, je pensais qu’on aurait pu avoir un plus gros écart à la fin mais vu notre deuxième mi-temps, +6 c’est pas mal ». Forcément, si les 30 premières minutes avaient satisfait le technicien brestois, elles avaient fait grimacer son homologue du FLHB. « Notre première période n’a pas été en adéquation avec l’enjeu d’un quart de finale, analysait ainsi Christophe Cassan. Mais je trouve qu’ensuite on s’est bien repris. Le problème, c’est qu’on avait fait tellement d’efforts pour revenir à -2 qu’on a raté des ballons importants pour complètement recoller ».

On l’aura compris, l’entame brestoise aura donc été canon, derrière une défense hermétique et un nouveau show Darleux (2 penalties arrêtés, 4 au total sur le match). Appliquées et pragmatiques, les filles du BBH prenaient donc rapidement une belle avance (1-5, 7e). Un écart qui allait se stabiliser gentiment jusqu’à la pause grâce à l’apport à la marque d’Allison Pineau et Marta Mangué notamment (9-15, 30e).

De manière assez prévisible, les choses allaient ensuite se corser pour le collectif finistérien. Devant son public, Fleury « qui tenait absolument à remporter cette première manche » (Cassan) ne pouvait en rester là. « Le changement de visage du match est d’abord dû aux Fleuryssoises qui ont été plus cohérentes en attaque, étayait Laurent Bezeau. Elles ont su mettre le doigt là où il fallait pour nous ennuyer et de notre côté, on a raté des tirs au près et on n’avait plus la même agressivité défensive ». Autour de Baudouin aux 7 mètres et Agathe de loin, les locales grappillaient ainsi leur retard qui n’était rapidement plus que de deux unités (17-19, 44e). Mais à ce moment où le BBH aurait pu craquer, il tint au contraire parfaitement la barre, même au plus fort du tangage. Un point très positif à retenir. « Oui, j’apprécie qu’on ait su refaire ensuite un écart » acquiesçait Laurent Bezeau.

Ce +6, engrangé dans les dernières minutes, quand les Panthères commençaient à tirer la langue, aura sûrement son importance à l’heure de la revanche. « On n’est pas résignés, concluait Christophe Cassan. On va tout faire pour embêter Brest. On sait que le retour sera très compliqué mais on va bien se préparer et continuer à bosser pour finir à la cinquième place. Les filles vont avoir à cœur de faire un beau match à l’Arena parce que c’est toujours très agréable d’y jouer ».

Son homologue du BBH prône lui la plus grande prudence avant cette échéance qui pourrait envoyer ses filles en demi-finale : « Au regard du projet brestois, se faire éliminer en quart serait un échec bien sûr. Je demande de la vigilance mais ce n’est pas à moi de le dire, il faut que les joueuses s’approprient elles-mêmes tout ça ». Le message est passé.

FLEURY – BREST : 24-30 (9-15)
FLEURY : Placzek (g.), Honsai (g.), De Paula (2), Sankharé, Craciun (5), Agathe (8), Baudouin (5), Nianh, Ondono, Keïta, Atila (1), Le Bihan (1), Dapina (1), Kamdop (1). Entraîneur : C. Cassan.
BREST : Darleux (g.), Idéhn (g.), Tissier (7), Pineau (5), Copy (1), N’Gouan (1), Prouvensier (2), Sand (2), Pop-Lazic (4), Stoiljkovic (2), Manach-Le Calvé, Coatanéa (3), Burlet, Mangué (3). Entraîneur : L. Bezeau.


(crédit photos : D. Cardinal/BBH)