BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

15.02.18 | Marie Prouvensier brestoise jusqu'en 2019 !

Le Brest Bretagne Handball est heureux d’annoncer la prolongation de contrat de Marie Prouvensier pour une saison. L’ailière droite du BBH, arrivée à Brest à l’été 2016, sera donc pensionnaire du club jusqu’à 2019. Cette signature va dans le sens de la volonté du Brest Bretagne Handball de stabiliser au mieux son effectif afin d’accroître ses performances.

Elle avait été il y a deux ans la première recrue d’un BBH en route vers l’élite. Aujourd’hui, à 24 ans (elle les a eus vendredi dernier), et après deux saisons dans le Finistère, Marie Prouvensier a choisi l’option de prolonger son contrat avec un club avec lequel elle a découvert la Ligue des Champions il y a quelques mois. Vice-championne olympique à Rio avec les Bleues, Marie dispose déjà à son âge d’une belle petite expérience avec quatre ans de LFH derrière elle et ne compte pas s’arrêter là. En optant pour Brest en 2016, elle avait décidé de franchir un cap en quittant Dijon, son club formateur et sa ville de toujours. Elle l’avoue elle-même, elle a depuis évolué en tant qu’handballeuse mais également en tant que femme (voir interview ci-dessous). Elle a maintenant au moins une saison de plus devant elle au BBH pour grandir et s’affirmer sur son aile droite.

Jean-Luc Le Gall (coordinateur sportif) :
« Nous sommes ravis de voir Marie prolonger l’aventure chez nous. Cela fait un an et demi qu’elle est au Brest Bretagne Handball et le fait qu’elle reste avec nous va dans le sens de la continuité. En prolongeant, Marie a dû considérer que c’était une situation qui lui permettrait de progresser encore et de retrouver l’équipe de France. Pour le club, cette stabilité est également un élément important. Nous savons que nous ne devons pas tout changer tous les ans pour construire une équipe performante. Conserver les compétences de Marie dans notre groupe est donc forcément un plus ».

Marie Prouvensier : « Évoluer avec les ambitions du club »

« Marie, quel est ton premier sentiment après cette prolongation d’une année ?
- Je suis contente de l’avoir fait. J’ai pris le temps de la réflexion et j’ai décidé de poursuivre ici parce que les ambitions du club sont vraiment importantes et j’ai envie d’évoluer avec. J’ai aussi surtout la volonté de prouver que j’ai bien ma place au Brest Bretagne Handball.

- Tu es à un poste où la concurrence fonctionne à plein régime, comment le vis-tu ?
- En passant de l’année dernière où je jouais 40 minutes à cette année où j’ai moins de temps de jeu, il m’a fallu une période d’adaptation mais je pense qu’aujourd’hui, j’ai montré que j’étais capable de tenir ma place. Quand je suis sur le terrain en tout cas, j’essaye de donner le maximum.

- Qu’as tu pensé de tes deux premières saisons au BBH, même si la seconde est encore loin d’être terminée ?
- Collectivement, avec deux saisons durant lesquelles on a changé la moitié de l’équipe à chaque fois, c’était difficile de trouver une stabilité mais je pense qu’on a quand même fait de bons résultats par rapport à ça. Ce n’est jamais facile de construire quelque chose dans ces conditions. Le club veut trouver une stabilité et j’espère qu’il parviendra à le faire rapidement, c’est ce qui nous conduira à faire des performances encore meilleures. Avec cette équipe, si on gère bien la période actuelle, on est capables de faire un grand parcours en Coupe d’Europe mais il ne faudra pas oublier le championnat qui est la priorité.

- Penses-tu avoir progressé depuis que tu portes le maillot du Brest Bretagne Handball ?
- Je voudrais d’abord parler de ma personne. Je suis arrivée en tant que « petite fille » ici et je voulais grandir aussi bien dans le handball qu’en tant que femme. Je pense avoir réussi à le faire. J’ai beaucoup évolué mentalement, je suis plutôt satisfaite là-dessus. Au niveau handball, j’ai forcément pris de l’expérience avec notamment la Ligue des Champions que je n’avais pas encore connue. Et en ce qui concerne la concurrence, on en revient à l’aspect mental, il faut se concentrer sur soi-même et pas forcément sur les autres, c’est ce qui fait avancer ».


(crédit photos : O.Stephan/BBH)