BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

11.09.18 | Jean-Luc Le Gall : « Nantes ne peut que réagir »

S’il se garde bien de donner des conclusions hâtives après les trois premières rencontres du BBH, le coordinateur sportif Jean-Luc Le Gall est convaincu que cette rencontre s’annonce âpre face à une formation nantaise actuellement en difficulté.

« Jean-Luc, les trois premières rencontres disputées ont-elles apporté des réponses ?
- Je pense qu’il va falloir attendre encore quelques matches références parce qu’on ne peut pas dire que pour l’instant, avec les écarts que nous avons connus, ce soit le cas. On peut en tout cas dire qu’on est dans la continuité de l’année dernière au niveau défense, on est bien en place dans ce secteur. On a aussi un jeu porté sur la montée de balle, c’est plutôt bien. Quant aux aspects purement offensifs, il va falloir qu’on soit confrontés à d’autres problématiques pour voir si l’on est prêts mais j’estime que notre base arrière a de toute façon besoin encore de temps car elle manque de repères.

- La Ligue des Champions approche à grands pas. Le club sera-t-il prêt ?
- La campagne en Ligue des Champions la saison dernière a fait grandir tout le monde. On a mesuré l’écart qui nous séparait avec un club prêt à entrer dans cette compétition. Mais on n’est pas restés les bras croisés. On a travaillé depuis et on a conscience que pour être performants en Ligue des Champions, ce n’est pas un élément qui compte, c’est un club tout entier. Tout doit être au top niveau. On doit donc encore progresser même si on l’a déjà fait dans tout ce qui concerne les aspects de la pratique sportive comme la dimension mentale, physique, tactique avec la vidéo. On s’est staffés dans ces domaines et je pense qu’on a bien coordonné tout cela, chacun a pris sa place. Maintenant, on doit savoir faire mieux également dans le second périmètre, celui de l’administratif et de la logistique. Il y a encore du travail à faire même si je vois de vrais progrès.

- Comment aborder ce match contre une équipe de Nantes un peu en difficulté ?
- Tous les entraîneurs qui ont eu à gérer cette situation savent qu’une formation touchée à ce point ne peut que réagir. Je m’attends à une réaction très forte face à nous, c’est une évidence et tout cela va renforcer la notion de choc pour ce match. La volonté nantaise d’effacer deux défaites va décupler es capacités de cette équipe. Il y aura de la fierté, de l’orgueil, j’en suis convaincu. La réponse à cela pour nous sera d’abord de contrôler le rythme du match puis de maîtriser nos émotions car il faut s’attendre à ce qu’il y ait des temps très forts de Nantes, avec de l’agressivité et des talents qui parleront. On devra attendre nos moments à nous, le tout est que ça bascule de notre côté à la fin ».


(crédit photo : Patricia Mérer)