BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

11.09.18 | Cléopatre Darleux : « Se sentir utile dans le collectif »

Récemment élue MVP de la saison 2017/2018, Cléopatre Darleux avoue être impressionnée par la force de frappe offensive de ses coéquipières. Au-delà de ça, dans un groupe comprenant beaucoup de fortes individualités, elle insiste sur le fait que chaque fille doit trouver sa place pour avancer.

« Cléo, on peut parler d’un début de saison prometteur ?
- Oui, c’est ça, c’est un démarrage sans histoire. J’ai été agréablement surprise de la qualité de notre attaque surtout. On n’était pas habituées à marquer autant. Et puis les écarts… L’an passé, je crois qu’on n’a gagné aucun match à plus de dix buts. Vu de mon poste, c’est assez impressionnant, c’est une vraie force de frappe. J’ai donc hâte de voir la suite et si on va continuer sur cette lancée-là. Ce qui sera important aussi sur les matches avec de gros écarts, ce sera de ne pas oublier de prendre du plaisir et d’en donner.

- Vu que l’attaque offre quelques garanties cette saison, le curseur se situera donc essentiellement en défense ?
- C’est un peu ça, oui. On est quand même en dessous dans ce secteur par rapport à l’année dernière. C’est un peu logique aussi parce qu’on se projette tellement vers l’avant… On marque beaucoup de buts alors il peut y avoir un peu de relâchement. La saison dernière, c’était vraiment dur de scorer alors on se disait « Faut surtout pas en prendre ! »

- La mayonnaise dans le groupe semble en tout cas avoir pris très vite…
- Franchement, oui. En préparation, on avait un peu peur parce qu’au début ce n’était pas si évident que cela. On a aussi été un peu en difficulté sur la première période à Bourg-de-Péage, c’était moins huilé. Ensuite, ça a déroulé et je vois une vraie progression, les filles paraissent à l’aise ensemble.

- Quand il y a beaucoup de talents comme cela dans le groupe, sur quels aspects faut-il être particulièrement vigilants ?
- Chacune doit trouver sa place, chacune doit avoir un rôle et l’accepter. Il y a des égos forcément et aussi des filles qui avaient une mission plus importante auparavant que maintenant mais tout le monde doit se sentir bien et utile dans le collectif.

- Contre Nantes, ça monte encore d’un cran ?
- C’est exact. Nantes a déjà deux défaites mais ça ne veut pas dire que ce n’est pas une grosse équipe. Ça va être un beau match et elles seront sûrement au taquet parce qu’il y a de superbes joueuses dans cet effectif.

- Et qu’attends-tu du public cette année ?
- Contre Dijon, c’était déjà super. De toute façon, on n’est jamais déçues ! Les nouvelles avaient vraiment hâte d’y être pour partager des émotions avec le public. J’aimerais que nos supporters restent sur la même dynamique et qu’ils nous soutiennent comme ils savent le faire en tant que meilleur public de France. De notre côté, on essaiera de faire le maximum de spectacle et de belles actions ».


(crédit photos : O.Stephan/BBH)