BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

09.08.19 | De bon augure

Après une défaite contre Buducnost la veille, les Brestoises se sont imposées face à Valcea, champion de Roumanie, et futur adversaire en Ligue des Champions (35-34). Les Rebelles ont fait la course en tête toute la partie et même si elles se sont fait un peu peur dans les dernières secondes, elles ont su conserver l’essentiel et décrocher ainsi leur premier succès de la saison.

Seulement 24 heures après avoir subi la loi de Buducnost (31-23), le BBH remettait le couvert dans la salle du Moraca de Podgorica. Cette fois, au menu, se présentait le tout récent champion de Roumanie, Valcea. Les deux équipes déploraient chacune quelques absences mais les forces en présence avaient belle allure. Sur un rythme très enlevé, les Brestoises créaient le premier écart assez rapidement grâce notamment à l’efficacité de Marta Mangué et Constance Mauny (9-5, 12e). Un rapproché roumain initié par Elghaoui et Glibko (13-12, 20e) trouvait ensuite une réponse grâce à un beau passage de Monika Kobylinska (20-17, 30e).
Le départ canon des Bretonnes après le repos repoussait loin Valcea qui cumulait alors les pertes de balle (24-17, 34e). Si l’écart oscillait ensuite globalement entre 3 et 6 unités, Elghaoui, très pragmatique, insinuait le doute dans les esprits brestois (33-31, 55e). Le métier de Marta Mangué dans les dernières minutes maintenait les Roumaines à distance (35-31, 58e) mais jusqu’au bout le danger allait planer, Valcea mourant à une petite unité au buzzer final (35-34, 60e).

Laurent Bezeau : 
« On est dans une logique, il y a des choses qui s’installent avec une envie partagée des joueuses d’être dans quelque chose d’abouti. Sur le plan défensif, je trouve qu’on a été cohérents par rapport aux objectifs fixés avant la rencontre. Alors on prend 34 buts certes, mais dans un match amical tu ne mets pas forcément l’intensité et l’agressivité nécessaires et il y a encore des imperfections. Le match s’est joué à une vitesse pas possible, une vitesse de Ligue des Champions, c’était intéressant. En attaque, j’ai trouvé que c’était mieux qu’hier, il y avait des solutions, ça avance. C’était plus fluide en attaque et en défense les filles comprennent un peu mieux tous les jours. On s’entraîne pour jouer vite parce que le handball moderne féminin et la Ligue des Champions, ça se joue au moins à ce rythme-là et on fait aussi des rotations suffisantes pour être capables de faire cela. Après ces deux matches, il n’y a pas spécialement de bilan à faire, on est simplement dans la construction d’une équipe. Il y a des étapes à franchir. Les choses se mettent en place dans la logique interne. Le maître-mot reste le travail ensemble ».

BREST – VALCEA : 35-34 (20-17)
BREST : Toft (g.), Quiniou (g.), Fontaine-Carretero (g.), Mauny (6), Toublanc (3), Tissier (4), Gros (4), Kobylinska (6), Lagattu, Minevskaja, Pop-Lazic (4), Foppa (2), Derrien, Coatanéa, Jarrige, Mangué (6). Entraîneur : L. Bezeau.
VALCEA : Dumanska (g.), Ciuca (g.), Batinovic (g.), Da Silva (1), Elghaoui (10), Bacaoanu, Adespii, Lopez (3), Norgaard (2), Florica, Glibko (9), Zamfirescu, Liscevic (2), Badea (3), Stamin, Gonzalez (4). Entraîneur : F. Pera.