BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

09.02.18 | Constance Mauny sera Brestoise !

Le BBH a le plaisir d’annoncer la signature pour deux ans de la jeune et prometteuse ailière de Chambray, Constance Mauny (19 ans). Élue meilleure espoir de LFH la saison passée, elle va remplacer Louise Sand dont la deuxième année de contrat ne sera pas activée. Après Pauletta Foppa, recrutée il y a deux semaines, c’est un autre élément de la génération « Paris 2024 » qui rejoint donc un Brest Bretagne Handball misant (aussi) sur l’avenir.

Elle n’est certainement pas une inconnue pour le public de la Brest Arena. Constance Mauny bataille ainsi depuis plusieurs saisons dans les rangs du CTHB, formation au parcours parallèle à celui du BBH depuis plusieurs saisons. Constance est jeune, certes, mais dispose en revanche déjà d’une belle expérience avec à 19 ans, deux saisons de Division 2 et autant de LFH derrière elle, et une tête bien faite (elle est en deuxième année de Licence de Bio).

Enfant de Chambray où elle a vu le jour, fait sa formation et découvert le milieu professionnel (elle a signé son premier contrat cette saison), elle n’a fait une « infidélité » à sa ville que pour rejoindre le Pôle Espoirs d’Orléans. L’aventure brestoise sera pour elle un grand saut dans la nouveauté mais celui ne lui fait pas peur, ayant conscience de la nécessité de voir ailleurs pour passer d’autres caps. Internationale dans toutes les sélections depuis les U16, elle a vécu une riche année 2017 car outre son titre de meilleure espoir du championnat, elle a également remporté le Championnat d’Europe U19 et été convoquée pour un stage en A’. C’est donc une joueuse en pleine progression qui va rejoindre les rangs d’un Brest Bretagne Handball ambitieux et résolument tourné vers l’avenir.

Bienvenue Constance !


Jean-Luc Le Gall (coordinateur sportif) :
« Il y avait un poste d’ailière gauche vacant puisque nous avions décidé de ne pas activer la deuxième année de Louise Sand pour différentes raisons, la principale étant le nombre limité d’étrangères par équipe. Nous avions besoin de rééquilibrer l’effectif et Louise en a fait les frais, à notre grand regret. Ce n’est pas avec gaité de cœur que nous lui avons annoncé qu’on ne la conserverait pas à l’issue de la saison. Nous travaillons actuellement avec d’autres clubs pour tenter de faire évoluer ce règlement très contraignant.
Pour remplacer Louise, nous accueillerons donc Constance qui est un potentiel en devenir. Nous sommes très contents d'avoir convaincu une fille qui a fait une saison dernière brillante et si elle a choisi le BBH, c’est qu’elle doit penser qu’elle pourra y progresser et y franchir des paliers. Elle a été élue meilleure espoir du dernier exercice et fait partie d’une très belle génération, sacrée championne d’Europe Juniors l’été dernier ».

Constance en bref...

Constance MAUNY

Française

Ailière gauche

19 ans 

née le 17 décembre 1998 à Chambray-lès-Tours (Indre-et-Loire)

1,72m ; 62kg

 
Club précédent : Chambray (jusqu’en 2018 ; formation, D2 puis LFH).

Équipe de France : toutes les sélections des U16 aux A’.

Distinction individuelle : meilleure espoir de LFH (2016/2017).


« Beaucoup de choses vont changer pour moi »

« Constance, tu vas rejoindre le BBH pour les deux prochaines saisons. C’est un virage important dans ta carrière ?
- Je n’ai jamais changé de club auparavant, j’ai été formée à Chambray donc forcément beaucoup de choses vont changer pour moi l’année prochaine. Je vais sortir de mon cocon familial mais ça ne me fait pas spécialement peur parce que je savais qu’un jour ça arriverait. Je voulais continuer à grandir et à progresser donc je suis contente de mon choix et pressée de pouvoir changer d’air, de découvrir autre chose.

- Tu as décroché le titre de meilleur espoir la saison passée…
- Et je trouve cela très valorisant. On va dire que le travail porte ses fruits, ça me donne davantage de confiance et l’envie de continuer à progresser. Quand on reçoit une telle distinction, on ne veut ni s’arrêter là, ni relâcher les efforts.

- Qu’attends-tu à trouver au BBH ?
- Je pense déjà à la coupe d’Europe qu’il n’y a pas à Chambray. C’est impressionnant de se dire que je vais pouvoir la jouer. Évoluer dans un club plus professionnel, avec plus d’ambition, c’est bon aussi pour moi. J’ai lu qu’Ana Gros avait signé, que Cléopatre Darleux et Allison Pineau avaient prolongé. Quand on voit ça, on sent que le projet va être très intéressant.

- Quel avis te faisais-tu du BBH avant d’y signer ?
- Ça donne l’impression d’un ensemble très professionnel. Niveau budget, ce n’est pas la même non plus (sourire). Les structures sont plus solides et l’Arena est impressionnante. C’est peut-être ça qui me fait le plus peur d’ailleurs !

- Tu as remporté le titre de championne d’Europe avec les Juniors l’été dernier. L’équipe de France est déjà dans un coin de ta tête ?
- Bien sûr et dans l’idéal, j’aimerais y être le plus rapidement possible. Avoir fait un stage en A’ est un petit bout de chemin pour cela. À chaque sélection en tout cas, ça donne envie d’aller le plus loin possible ».


(crédit photos : Laury Rousseau)