BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

08.10.19 | Maud-Eva Copy : « Je suis impatiente ! »

Enfant du BBH, Maud-Eva Copy a fait le grand saut cet été pour rejoindre un nouveau défi avec Bourg-de-Péage. L’ailière gauche qui a connu tant de choses avec les Rebelles attendait forcément cette rencontre avec impatience, pour retrouver ses anciennes coéquipières bien sûr mais également sûrement pour prouver qu’elle est toujours performante même en dehors de sa région.

« Maud-Eva, comment ça va ?
- Ça se passe bien ! Je vis pleinement cette nouvelle aventure dans un environnement que je ne connaissais pas. C’est aussi ce que j’aime, ce nouveau challenge. Je suis heureuse.

- Beaucoup de gens se demandaient sûrement si tu arriverais à être épanouie ailleurs qu’à Brest. Toi aussi ?
- Oui, forcément parce que c’était la première fois que je quittais mon cocon et mon confort brestois, avec ma famille et mes amis autour. C’était vraiment un challenge de bouger. Il y a bien eu un temps d’adaptation mais ça s’est globalement bien passé. J’ai été bien accueillie. Je suis partie aussi pour être pleinement dans le milieu du handball, sans mon entourage à mes côtés. Je vis ça très bien.

- Est-ce que partir avait aussi une signification pour toi, comme celle de prouver que tu pouvais réussir ailleurs ?
- Ce n’était pas vraiment pour ça, c’était davantage pour moi, pour découvrir quelque chose. Je voulais vivre une autre expérience et recevoir humainement et handballistiquement. C’était pour évoluer.

- Comment peut-on qualifier le début de saison de Bourg-de-Péage ?
- Je pense qu’il a été bon vu que l’équipe avait été très renouvelée. On apprend encore à se connaître et à jouer ensemble. On a fait deux victoires sur six matches pour le moment et on a été présentes à la maison, ça c’est plutôt positif parce que c’est l’une de nos forces de pouvoir jouer dans une salle avec une grosse ambiance.

- Personnellement, tu y trouves ton compte ?
- Oui, ça se passe bien. J’ai vécu des matches avec plus ou moins de temps de jeu, certains meilleurs que d’autres aussi. Je travaille pour évoluer encore parce que tout change pour moi et ça demande du temps. Je sais que je peux encore développer d’autres choses dans le jeu et pourquoi pas certaines que je ne faisais pas à Brest.

 
- Les retrouvailles avec Brest, c’est une date que tu avais cochée dans ton agenda ?
- Oui évidemment ! (rires) J’ai hâte au match de mercredi parce que déjà on n’a pas joué depuis plus de deux semaines et je veux qu’on retrouve le rythme. Ensuite on reçoit le BBH donc ça va être sympa de retrouver mon ancienne équipe et mes copines comme Alicia Toublanc ou Pauline Coatanéa. Je suis impatiente ».


(crédit photos : Cyril Vergnon)