BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

08.08.19 | Une bonne base de travail

Si le Brest Bretagne Handball s’est incliné face à Buducnost pour son premier match de préparation (31-23), il n’a pas pour autant tout perdu lors de ce galop d’essai de sa préparation 2019/2020. Face à une formation monténégrine qu’il retrouvera dans son groupe de Ligue des Champions dès le mois d’octobre, le BBH poursuit la construction de sa nouvelle équipe avec patience et envie.

À l’issue d’un premier quart d’heure très abouti, c’étaient d’ailleurs les Rebelles qui menaient face à leurs hôtes (5-7, 9e). Un petit coup de moins bien avant la pause les reléguait à deux longueurs mais l’ensemble avait de l’allure (14-12, 30e).
C’est au retour des vestiaires que les choses allaient se gâter après cinq minutes de résistance (16-15, 35e). Face à la furie du duo Jaukovic-Radicevic (19 buts à elles deux), le collectif brestois prenait la foudre et encaissait un 8-2 au bout d’un gros trou d’air (24-17, 45e). Contre une formation de Buducnost qui alignait son équipe-type jusqu’au-delà de la 50e minute, les débats s’équilibraient ensuite mais il n’était plus question de revenir. L’essentiel était ailleurs et cette première opposition offrait une bonne base de travail à Laurent Bezeau et son staff pour la suite.
La suite, c’est dès demain face à Valcea (18h30), une autre équipe sur la route du BBH en Ligue des champions, récent champion de Roumanie et donc également adversaire de choix.

Laurent Bezeau : 
« Au regard de ce qu’on pouvait attendre, c’est très encourageant, notamment le premier quart d’heure qui a été vraiment intéressant dans la densité, l’agressivité, la qualité défensive. Ensuite, on a baissé en qualité face à un adversaire qui a haussé son niveau de jeu et qui ne me semble pas loin d’être prêt et à 100%. Pendant 53 minutes, Buducnost a joué avec son équipe-type, avec des filles qui font partie des meilleures du monde. De notre côté, il était convenu avec les préparateurs physiques qu’on tourne et qu’il y ait un quart d’heure par mi-temps pour chaque joueuse. Mais ce n’est pas forcément ça qui nous a affaibli parce que nos jeunes ont su tirer leur épingle du jeu. On a essayé des choses, c’est encore imparfait, mais il y a beaucoup d’envie de travailler. C’était un premier match amical dans un contexte difficile donc il faut rester sur une logique de travail ».


BUDUCNOST – BREST : 31-23 (14-12)
BUDUCNOST : Rajcic (g.), Sando (g.), Radicevic (11), Konatar, Jaukovic (8), Pletikosic, Lazovic (2), Godec, Premovic, Brnovic (4), N. Bulatovic, Babovic, Ramusovic (2), Mehmedovic (2), Raicevic (2). Entraîneur : D. Adzic.
BREST : Toft (g.), Fontaine-Carretero (g.), Quiniou (g.), Mauny (2), Toublanc (3), Tissier (2), Gros (1), Kobylinska, Lagattu (2), Minevskaja (1), Pop-Lazic (4), Foppa (1), Derrien (2), Coatanéa (2), Coatanéa (2), Jarrige, Mangué (3). Entraîneur : L. Bezeau.