BREST Bretagne Handball : le club de hand ball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

07.01.18 | Du bon pied

Le Brest Bretagne Handball a parfaitement débuté sa deuxième campagne européenne de la saison en dominant le SCM Craiova (25-22). À l’occasion de ce troisième match en une semaine, les Brestoises ont su créer un écart juste avant la pause pour prendre les commandes et ne plus les quitter. C’est donc avec un précieux succès que débute l’aventure en Coupe EHF avant un déplacement périlleux dès la semaine prochaine à Krasnodar pour y affronter le Kuban de Trefilov.

On avait presque oublié le goût d’une victoire en coupe d’Europe. Onze mois après son dernier succès (face à Leipzig le 5 février 2017), les Brestoises ont enfin pu ressortir d’un match continental avec le sourire. On n’avait en revanche pas oublié la difficulté de remporter ces rencontres et les efforts à fournir pour cela. Craiova n’a pas dérogé à la règle. « C’était un adversaire pas facile du tout à jouer, confirmait Laurent Bezeau. Au final, je suis content parce que ce qui compte, c’est la victoire. Le premier match en coupe d’Europe n’est jamais évident alors je suis satisfait, surtout que c’était déjà notre troisième match depuis la reprise il y a une semaine ».

Le marathon est bel et bien lancé pour les filles qui vont devoir se coltiner ce rythme infernal au minimum jusqu’à la mi-février. Vaincues à Nice mercredi dernier, elles ont su rapidement relever la tête et c’est tout à leur honneur. Face à des Roumaines au jeu rugueux, elles ont mis une vingtaine de minutes à s’adapter mais ont parfaitement géré la fin de la première période pour virer en tête au repos (13-10, 30e). Un avantage qui allait longtemps osciller autour des trois unités et, malgré quelques rapprochés des visiteuses, jamais plus le BBH ne lâcha la pole. « Nous sommes contents d’avoir pu jouer à ce niveau aujourd’hui, avouait malgré tout George Burcea, le coach roumain. Il nous manquait des joueuses et on n’avait pas beaucoup d’options. Je pense qu’on n’a pas su développer suffisamment nos contre-attaques et nos remplaçantes n’ont pas été au même niveau que nos titulaires ».

Le Brest Bretagne Handball a de son côté pu compter sur une profondeur de banc plus importante avec notamment le retour de Marta Mangué sur la base arrière. « Il fallait qu’elle retrouve du rythme, expliquait l’entraîneur brestois. Comme Allison qui est revenue il n’y a pas si longtemps, il faut qu’elle reprenne ses repères dans le projet de jeu ». L’arrière espagnole fut en tout cas partie prenante de l’accélération fatale en fin de première période alors que les Roumaines jouaient au chewing-gum sur les semelles brestoises. « La gestion de ce moment à été excellente, reconnaissait Laurent Bezeau Ça nous a redonné de l’énergie pour la suite mais il fallait tout de même confirmer. En deuxième, on est bien entrés dans les intentions puis progressivement, on a réussi à mettre la main sur le match. Ça aurait juste été intéressant de viser un plus gros écart mais gagner de trois buts contre Craiova, c’est déjà très bien ».

Si l’écart monta à quatre unités à l’entame des cinq dernières minutes, les occasions d’assommer les Roumaines furent en effet nombreuses. On ne va toutefois pas faire la fine bouche devant un succès européen qui engage les affaires de la meilleure des manières avant le périple en Russie la semaine prochaine. D’ici là, la LFH ouvrira une parenthèse avec la réception mercredi à l’Arena de Bourg-de-Péage (20h30). On ne vous avait pas menti, on est en plein marathon.

BREST – CRAIOVA : 25-22 (13-10)
BREST : Idéhn (g.), Quiniou (g.), Tissier (2), Pineau (2), Copy (3), N’Gouan (1), Prouvensier (2), Sand (2), Pop-Lazic, Stoiljkovic (5), Manach-Le Calvé, Coatanéa (5), Burlet, Limal, Mangué (3). Entraîneur : L. Bezeau.
CRAIOVA : Dumanska (g.), Stanciu (g.), Radoi, Trifunovic (2), Selaru, Pricopi, Ticu (3), Popescu, Nikolic (3), Elisei (5), Colac, Tudor, Stoican, Klikovac (2), Vizitiu, Florianu (7). Entraîneur : G. Burcea.


(crédit photos : O.Stephan/BBH)