BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

06.11.18 | Jean-Luc Le Gall : « Deux victoires valideraient nos progrès »

Deux jours après la qualification du Brest Bretagne Handball pour le Main Round de la Ligue des Champions et juste avant un enchaînement primordial face à Toulon et Copenhague, Jean-Luc Le Gall fait le point. Le coordinateur sportif du BBH montre évidemment sa satisfaction au niveau européen mais attend beaucoup de cette semaine où de véritables progrès pourraient être validés pour un club dont la volonté permanente est de faire sans cesse mieux.

« Jean-Luc, avec la qualification pour le Main Round de la Ligue des Champions, le premier objectif officiel a été atteint…
- Oui, on avait fixé comme volonté concernant la Ligue des Champions d’être toujours présents après l’Euro, c’est-à-dire de disputer le Main Round. Cet objectif est atteint mais ce n’est pas une fin en soi. On s’était donné ce seuil minimal dans la mesure où l’on sait que pour l’instant, on est en déficit d’expérience dans cette compétition. Nous avons maintenant à bien négocier cette fin de première phase. Au-delà de cet objectif, on voulait faire de l’Arena une place forte du handball européen, un endroit où il est difficile de venir gagner. Il nous reste un match à domicile contre Copenhague et clairement, on veut la victoire. Cela nous permettrait d’être invaincus à la maison avant le Main Round et d’y arriver avec au minimum trois points et quelques certitudes supplémentaires.

- Et le parcours en championnat jusqu’à maintenant, qu’en as-tu pensé ?
- On pourra en tirer un vrai bilan après Toulon demain qui est un match excessivement piégeux à cause du calendrier, entre deux matches de Ligue des Champions. Une victoire à Toulon validerait de vrais progrès par rapport à l’année passée dans ce que l’on peut appeler la gestion quotidienne du championnat. Dans le contenu, on peut noter qu’on est capables de produire un jeu de grande qualité mais que pour l’instant, on n’a pas la capacité à être réguliers sur 60 minutes.

- Des blessures sont venues émailler cette première partie. C’est un gros point noir ?
- Elles font partie du sport de haut niveau et ça met en évidence que l’effectif doit être important et de qualité si l’on veut acquérir cette régularité. Pour le moment, ça ne nous a pas coûté de points puisque notre seule défaite était à Copenhague avec tout l’effectif mais pour autant, on ne peut pas nier que notre marge de manœuvre avec les adversaires s’est réduite avec ces blessures. C’est pour cela que je me méfie du match à Toulon et surtout de l’enchaînement avec Copenhague trois jours plus tard. Deux victoires valideraient incontestablement nos progrès.

- L’Euro arrive à la fin du mois. Tu vas sûrement garder un œil sur nos internationales parties en sélection…
- On est dans un esprit de collaboration avec les sélections nationales, on est en échange permanent sur les états de forme individuels, on sera donc vigilants à toutes les remontées d’information en cours de compétition. La période post-euro sera aussi particulièrement individualisée en fonction des temps de jeu de chacune, cela afin de s’assurer que tout le monde sera dans le meilleur état à la reprise du groupe entier. Cette saison, avec notre qualification pour le Main Round de la Ligue des Champions, on s’est octroyé le droit d’avoir un mois de janvier « plus calme » avec uniquement un match par semaine de LFH avant un nouveau marathon.

- Dans ta tâche, tu as également en charge la planification de la structuration du club. Où en est-on aujourd’hui ?
- On constate que la performance dans les compétitions de haut niveau comme la Ligue des Champions ne dépend pas que des aspects sportifs. L’ensemble des paramètres (administratifs, logistiques…) peuvent devenir des facteurs d’échec si on ne les gère pas comme il faut. Et sur ce point, malgré des avancées, nous avons encore beaucoup à apprendre. C’est le temps et notre capacité à ne pas reproduire les erreurs qui nous permettront d’arriver au niveau qu’on veut atteindre ».