BREST Bretagne Handball : le club de handball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

05.10.19 | Elles ont frappé fort !

Le Brest Bretagne Handball a sans doute signé le plus bel exploit de sa jeune histoire en allant l’emporter dans la salle de Buducnost pour la première journée de Ligue des Champions (32-35). Les Rebelles ont toujours été dans le coup durant la partie et ont réalisé une deuxième période remarquable d’intelligence pour valider ce succès de prestige. Les voilà donc idéalement lancées dans la compétition grâce à ce résultat qui demandera à être confirmé la semaine prochaine avec la réception de Valcea à la Brest Arena.

Se déplacer à Podgorica pour la première journée de Ligue des Champions était sans doute la pire chose qui pouvait arriver aux Brestoises. En revenir avec une belle victoire en poche est forcément donc la plus marquante des réponses. Dans une salle du Moraca normalement imprenable, qui plus est pour les clubs français qui n’y avaient jamais triomphé, les Brestoises ont montré une vraie sérénité et une lucidité de tous les instants pour décrocher la timbale au bout d’une rencontre très offensive. Pourtant dépourvues de demi-centre de formation (Tissier et Gullden absentes), elles ont semblé maîtriser leur sujet la majorité du temps.

Le bon début de match pouvait être un signe que la soirée serait agréable (2-4, 5e) mais le réveil brutal des Monténégrines rappelait que c’est plus souvent l’enfer qui attend les adversaires à Podgorica (7-4, 9e au bout d’un 5-0). L’égalité à 8-8 (13e) était la dernière avant un bon moment, les Monténégrines oscillant ensuite entre 1 et 3 buts d’avance jusqu’à la pause atteinte cependant sur la plus petite marge (17-16, 30e).

Au retour des vestiaires, quelques largesses défensives des Brestoises leur imposaient de faire la course derrière encore quelques minutes mais le premier déclic allait être l’égalisation de Marta Mangué (22-22, 41e). À partir de là, les coéquipières de Jaukovic n’allaient plus jamais reprendre la pôle, laissant les Rebelles s’installer petit à petit aux commandes grâce à une meilleure défense et de bons choix en attaque pour Ana Gros, Pauline Coatanéa ou Coralie Lassource (25-27, 49e). La sérénité avait changé de camp et avec un aplomb remarquable, les filles de Laurent Bezeau s’en allaient décrocher le succès le plus marquant de leur jeune histoire. Un départ idéal donc dans la compétition-reine mais qui demandera bien sûr déjà confirmation la semaine prochaine avec la réception de Valcea (samedi, 19 heures).

Laurent Bezeau :
« On est super heureux d’avoir gagné un tel match parce que battre Buducnost, qui est un prétendant au Final Four et une grosse équipe européenne depuis des années, ce n’est pas donné à tout le monde. C’est avant tout la victoire des joueuses, de l’unité. On avait très bien préparé ce match, il y avait beaucoup d’envie et on est vraiment très heureux.
Dans le contenu, je suis vraiment très content de l’intelligence développée par les filles et de leur capacité à s’adapter à ce que leur proposait l’adversaire.
Il y a eu des deux temps importants. En première mi-temps, quand on prenait un peu l’eau, on a su revenir à un but et on est restés en vie. Et en deuxième, quand on a commencé à prendre le large, c’était un bonheur de voir l’adversaire plier, on y croyait encore plus.

Ce match montre en tout cas qu’on est capables de faire de grandes choses et qu’on est sur la bonne voie. C’est la récompense de tout l’engagement et l’état d’esprit montré par les filles depuis le début ».

BUDUCNOST – BREST : 32-35 (17-16)
BUDUCNOST : Rajcic (g., 1), Sando (g.), Radicevic (6), Konatar, Jaukovic (8), Pletikosic (1), Bujovic, Dzaferovic, Lazovic (4), Premovic, Brnovic, N. Bulatovic, Babovic, Ramusovic (1), Mehmedovic (6), Raicevic (5). Entraîneur : D. Adzic.
BREST : Toft (g.), Quiniou (g.), Fontaine-Carretero (g.), Mauny, Toublanc, Le Hir, Gros (7), Kobylinska (5), Lassource (5), Minevskaja (5), Niakaté (4), Pop-Lazic (1), Foppa (1), Coatanéa (6), Jarrige, Mangué (1). Entraîneur : L. Bezeau.