BREST Bretagne Handball : le club de hand ball féminin de la pointe de Bretagne.

BREST Bretagne HANDBALL

03.10.17 | Maud-Éva Copy : « On va voir où on en est »

Après la trêve internationale, Maud-Éva Copy et ses coéquipières vont se lancer dans un terrible marathon avec notamment leurs premiers pas en Ligue des Champions. L’ailière gauche du BBH voit cela comme un beau challenge et une occasion de se mesurer à ce qui se fait de mieux.

« Maud, qu’as tu pensé de cette petite trêve internationale ?
- Elle a fait du bien parce qu’on sait qu’on va enchaîner derrière pendant une longue période sans avoir de repos. Ça a donc été utile pour recharger les batteries et être prêtes physiquement et mentalement avant la grosse série qui arrive.

- Est-ce que vous avez beaucoup ruminé le match nul à Besançon juste avant la trêve ?
- On n’en a pas forcément reparlé parce que beaucoup de filles internationales étaient parties. Après le match, on était bien sûr déçues et pas contentes de cette performance. Du coup, on sait le travail qu’on a encore à faire pour aborder la suite. Il y a du boulot. Le fait d’enchaîner maintenant va nous permettre d’être tout le temps dedans, on n’aura pas l’occasion de se poser des questions. On va vraiment voir où on est. Ça va être dur physiquement mais au moins on sera toujours en éveil dans nos têtes.

- Malgré le travail qu’il reste à accomplir, est-ce que tu sens l’équipe progresser ?
- Il y a du progrès, oui. On commence à trouver des affinités en attaque comme en défense. Il y a encore pas mal de points à travailler quand même, il ne faut pas se le cacher. En tout cas, jouer beaucoup de matches est, je pense, le meilleur moyen de progresser. Ça va être la guerre et on pourra voir ce que l’on vaut vraiment.

- Est-ce que ça peut faire peur de voir les oppositions qui vont arriver, notamment en Ligue des Champions ?
- Il ne faut pas que ce soit le cas. La priorité pour nous, c’est le championnat et la Ligue des Champions doit nous aider, nous apporter de l’expérience. Je pense qu’on doit aborder cette compétition sans pression, qu’on soit à fond dans ces matches.

- Avant Rostov ce week-end, il y a Chambray mercredi. Que penses-tu du souhait de Gérard Le Saint de voir le BBH rester invaincu à l’Arena ?
- C’est important parce qu’on a un beau public. C’est sûr que les équipes qui viennent jouer chez nous ont toutes envie de gagner dans cette belle salle mais on doit faire en sorte que cela ne soit pas facile pour elles. Quand on est à la maison, on doit montrer notre force, on doit être impossibles à battre. Il faut que tout le monde appréhende un déplacement à Brest.

- Contre Chambray, ce sera obligatoirement compliqué, comme toujours contre cette équipe…
- C’est un beau groupe qui joue bien ensemble. Mouna Chabbah est restée et est importante pour l’équipe. Il y a aussi des ailières qui courent beaucoup, qui aiment le jeu rapide. Il faut qu’on prépare ce match sérieusement car Chambray a gardé une bonne base de collectif et donc des affinités. On a joué contre elles en prépa, c’était déjà pas mal et elles ont encore évolué depuis donc ce sera un beau match, une belle opposition ».


(crédit photos : O.Stephan / BBH)